Le gouvernement du Canada s’associe aux communautés autochtones pour améliorer la sécurité maritime sur la côte du Labrador

Sheshatshiu et Natuashish, NL, – Dans le cadre de la troisième année du programme de protection des océans lancé en 2017, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Bernadette Jordan, a annoncé l’octroi de 461 298 dollars aux communautés de la Première Nation innue de Sheshatshiu et de Natuashish, pour acquérir chacune un bateau de recherche et sauvetage, de même que l’équipement connexe.

Grâce à ce nouvel équipement et à la formation, les membres auxiliaires sont mieux équipés et préparés pour intervenir en cas d’urgences maritimes, ce qui contribue à renforcer la sécurité de leurs communautés, ainsi que des eaux et des côtes environnantes.  

La Garde côtière auxiliaire canadienne est un organisme national à but non lucratif qui compte 4 000 membres bénévoles ayant accès à 1 100 navires, qui renforcent la capacité d’intervention du gouvernement du Canada en matière de recherche et sauvetage maritimes. La Garde côtière canadienne finance la Garde côtière auxiliaire par le biais d’un programme de contribution totalisant 7,7 millions de dollars par an. La Garde côtière auxiliaire répond à environ 25 % des appels à l’aide en mer chaque année, offrant un service qui permet souvent de sauver des vies. 

« La Première Nation innue est heureuse de s’associer à la Garde côtière canadienne dans le cadre du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones pour établir la Garde côtière auxiliaire Innu à Sheshatshiu et à Natuashish. Ces nouveaux bateaux ont été nommés en l’honneur des anciens, Edward Piwas, membre de longue date du conseil d’administration de la Nation Innu, et Antuan Penashue, le premier garde-pêche innu de Sheshatshiu.  Les membres de la Nation innue sont maintenant certifiés en intervention environnementale marine et en formation à la sécurité maritime, dispensée en partenariat avec la Garde côtière canadienne.  Nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration avec le Canada, afin de perpétuer notre tradition de « Nakuatenita » ─ la gestion innue de la terre et de l’eau ─, et de renforcer les capacités et les ressources des Innus » a commenté le Grand Chef Etienne Rich, Première Nation innue

Pour en savoir plus sur la Garde côtière auxiliaire: https://ccga-gcac.ca

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories