La Banque d’Infrastructures du Canada consacre 300 millions de dollars au projet Contrecoeur

La Banque du Canada pour l’infrastructure a annoncé aujourd’hui qu’elle s’engageait à financer jusqu’à 300 millions de dollars pour le projet du port de Montréal visant à la construction d’un nouveau terminal à conteneurs à Contrecoeur. Le port, qui a traité 1,7 million d’EVP en 2018, compte sur le nouveau terminal prévu à 25 milles en aval du fleuve Saint-Laurent pour répondre à la demande future, car la croissance du trafic de conteneurs au cours des dernières années devrait bientôt étirer la capacité des cinq terminaux existants.

«C’est une excellente nouvelle», a déclaré Michael Fratianni, président et chef de la direction de Terminaux Montreal Gateway, le plus important exploitant de terminaux au port de Montréal. «Logistec et MGT travaillent ensemble pour voir si nous pouvons exploiter les installations de Contrecoeur», a-t-il déclaré à Maritime Magazine.

Le projet est évalué à 750 millions de dollars. Le terminal ferait passer la capacité du port de 2,1 millions à 3,5 millions d’EVP. Une fois que les approbations réglementaires finales auront été approuvées et qu’un ensemble de financement complet (impliquant le port, le gouvernement et les parties prenantes de l’industrie) aura été rassemblé, l’Administration portuaire de Montréal mettra en branle le processus d’achèvement du nouveau terminal d’ici 2023,

«L’expansion de Contrecoeur renforcera et diversifiera nos échanges commerciaux avec d’autres pays», a déclaré Pierre Lavallée, président et chef de la direction de la CIB. «Étant donné le rôle central du port dans l’économie canadienne, cette création de richesse aura un impact sur l’ensemble du pays.»
Dans le cadre d’une conférence de presse conjointe avec le port de Montréal, M. Lavallée a également souligné l’écoresponsabilité du projet Contrecoeur. «La BCI participe maintenant à sept projets. Ils se situent dans différents secteurs, différentes régions et ont tous un potentiel d’avantages écologiques. Sans le terminal de Contrecoeur, les navires seraient obligés de se rendre dans les ports américains, ce qui augmenterait les émissions de GES et de polluants atmosphériques ».

La BCI est une société d’État qui investit 35 milliards de dollars dans des projets d’infrastructure. Le projet Contrecoeur constitue sa première participation majeure dans le secteur des transports.
L’agrandissement de Contrecoeur permettra au port de Montréal d’accroître sa capacité de manutention de conteneurs, a déclaré Sylvie Vachon, présidente et chef de la direction du port de Montréal. «Nous serons plus compétitifs, ce qui renforcera le rôle de Montréal comme plaque tournante du commerce maritime dans l’est du Canada. Cela soutiendra la prospérité économique nationale par la création d’emplois et le développement de la chaîne d’approvisionnement », a-t-elle déclaré.

Selon la BIC, son engagement financier consiste à constituer un capital à long terme afin de réduire l’écart entre les périodes de construction, la croissance des revenus et la rentabilité du terminal à conteneurs.
La nouvelle ministre canadienne de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, a accueilli cette annonce avec satisfaction. «L’infrastructure du port sera modernisée à l’aide d’une planification du développement durable visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre du projet. Le nouveau terminal pour les conteneurs d’expédition réduira les problèmes de capacité du port de Montréal, le plus grand port de l’Est du Canada. En retour, cela renforcera l’économie canadienne et le commerce international en aidant les importateurs et les exportateurs à commercialiser leurs produits plus rapidement. « 

Pour sa part, le ministre des Transports, Marc Garneau, a déclaré que «le projet de Contrec?ur est au c?ur du développement de la chaîne d’approvisionnement canadienne et du positionnement du Grand Montréal en tant que passerelle vers le marché nord-américain»

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories