Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

La capacité d’exportation de GNL en Amérique du Nord pourrait plus que doubler d’ici 2027

Grâce à l’ajout de nouveaux terminaux d’exportation de GNL au Canada et au Mexique et à l’expansion de la capacité existante de GNL aux États-Unis, la capacité d’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) en Amérique du Nord devrait plus que doubler d’ici la fin de 2027, selon US Energy Information Administration.

Dix projets dans les trois pays devraient contribuer à l’expansion de la capacité d’exportation de GNL à 24,3 milliards de pieds cubes par jour (Gpi3/j) d’ici la fin de 2027, contre 11,4 milliards (Gpi3/j) actuellement.

Le Canada a deux projets d’exportation de GNL en construction en Colombie-Britannique. LNG Canada à Kitimat, avec une capacité d’exportation de 1,8 Gpi3/j, devrait commencer à fonctionner en 2025, tandis que Woodfibre LNG, avec une capacité d’exportation de 0,3 Gpi3/j, est prévue pour 2027. De plus, 18 autres projets d’exportation de GNL ont été autorisés au Canada, pour une capacité combinée de 29 Gpi3/j.

Aux États-Unis seulement, cinq projets d’exportation de GNL sont actuellement en construction, ce qui représente une capacité combinée de 9,7 Gpi3/j. Ces projets comprennent Golden Pass, Plaquemines, Corpus Christi Stage III, Rio Grande et Port Arthur, les premières exportations étant attendues en 2024.

Le Mexique progresse également dans ses exportations de GNL, trois projets étant actuellement en construction. Fast LNG Altamira offshore et onshore, ainsi que Fast LNG Lakach, devrait fournir une capacité combinée de 1,1 Gpi3/j. Le projet Altamira se compose de trois unités, la première étant prévue pour l’offshore et les deux autres devant être installées à terre au terminal de regazéification Altamira LNG. Fast LNG Lakach sera installé au large de Veracruz, au Mexique. Le terminal méthanier Energia Costa Azul en Basse-Californie est également en construction, avec une capacité de phase 1 de 0,4 Gpi3/j et une capacité de phase 2 proposée de 1,6 Gpi3/j.

(Photo de LNG Canada à Kitimat, en Colombie-Britannique)

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Recent articles

Subscription

Receive your print copies at home or at work so you can read and consult them comfortably and at your leisure!

Online magazine

Access our virtual space where you will find our different issues in digital format! All in one place!

Categories