Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Deux responsables de FMC s’opposent à la vente de Ports America au Régime de pensions du Canada

Les commissaires maritimes fédéraux Carl W. Bentzel et Louis E. Sola se sont fermement opposés à la récente vente de Ports America, le plus grand exploitant de terminaux en Amérique du Nord, au géant du Régime de pensions du Canada.
C’est fin septembre que CPP Investments a annoncé un accord définitif pour porter sa participation minoritaire à 100 % dans Ports America, qui gère 13,4 millions de conteneurs dans 33 ports. La transaction a été évaluée à plus de 4 milliards de dollars américains.
Dans une lettre adressée à la secrétaire au Trésor des États-Unis, Janet Yellen, demandant un examen de l’accord, les deux responsables de FMC ont déclaré : « Cette acquisition proposée est une répétition bien trop familière d’un actif américain de transport et de chaîne d’approvisionnement acquis par des investisseurs étrangers. Les actifs de notre chaîne d’approvisionnement ont un impact direct sur notre économie nationale et notre sécurité nationale. Ils ne doivent pas être traités comme une ressource ordinaire à vendre à quiconque peut payer le prix le plus élevé. « 
Ils ont déclaré qu’actuellement, le marché mondial du transport maritime américain par voie d’eau est desservi presque entièrement par des navires battant pavillon étranger, tandis que par voie ferrée, le Canadien Pacifique tente d’acquérir le chemin de fer Kansas City Southern.
« Cela pourrait avoir de graves répercussions sur la compétitivité des ports dans le nord-ouest du Pacifique », a noté FMC.
Un tel examen n’est pas sans précédent, selon les commissaires. Ils ont rappelé qu’en 2006, le Comité sur l’investissement étranger aux États-Unis avait reconnu l’importance stratégique de la gestion des terminaux portuaires et des opérations d’arrimage et affirmé son autorité en examinant l’acquisition des activités nord-américaines de P&O Ports par DP World.
« Le Congrès a voté pour bloquer la tentative de contrôle de DP World sur le terminal maritime et les concessions de manutention de P&O Ports North America dans divers ports américains. C’est cette action qui a conduit à la création de Ports America », ont observé M. Bentzel et M. Sola. (Photo Port de Los Angeles)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page