Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Volumes records de fret en milieu d’année via le port de Vancouver


L’Administration portuaire de Vancouver Fraser a publié les statistiques de mi-année 2021 pour les marchandises transitant par le port de Vancouver. Du 1er janvier au 30 juin 2021, les volumes globaux de fret transitant par le plus grand port du Canada ont atteint un record de 76,4 millions de tonnes métriques (MMT), en hausse de 7 % par rapport au milieu de l’année 2020 et de 5 % au-dessus du précédent record établi en 2019.

Les secteurs qui ont connu une forte croissance sont les céréales et les conteneurs, qui ont tous deux atteint de nouveaux records. Le trafic de conteneurs a augmenté de 24 % à 1,9 million d’EVP.

La forte demande d’outre-mer pour les produits céréaliers canadiens – un des principaux moteurs des volumes de fret record en milieu d’année – a entraîné des volumes records de grain en vrac au milieu de l’année, en hausse de 20 % à 16,5 MMT par rapport au milieu de l’année 2020 et en hausse de 35 % par rapport à 2019 le tonnage étranger total et les exportations étrangères ont abouti à 60,3 et 52,0 MMT, en hausse de 4 % respectivement, par rapport aux volumes de mi-2020, en raison de fortes augmentations des céréales et du charbon.

Les hausses du blé en hausse de 23 %, de l’orge en hausse de 151 % et de l’alimentation animale en hausse de 30 % ont contribué à ce nouveau record de céréales en vrac. Le charbon métallurgique a augmenté de 11 % tandis que le charbon thermique est resté stable. Dans les engrais, les exportations de potasse ont augmenté de 0,3 % par rapport à l’an dernier et le soufre a diminué de 20 %.

« Des volumes record de céréales transitant par le port de Vancouver au cours du premier semestre de l’année démontrent la croissance continue de la demande mondiale de produits agricoles canadiens », a déclaré Robin Silvester, président et chef de la direction de l’Administration portuaire de Vancouver Fraser. « Pendant de nombreuses années, nous avons travaillé avec des partenaires pour soutenir la croissance du secteur agricole, et au cours de la dernière décennie, il y a eu une quantité très importante d’investissements dans le port et la porte d’entrée environnante par les terminaux céréaliers, les gouvernements, les chemins de fer, les clients du port et l’autorité portuaire, une grande partie de cet investissement bénéficiant directement au secteur céréalier. (Photo VFPA)

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page