Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Stéphane Lafaut annonce son départ comme PDG du STQ

Québec – La Société des traversiers du Québec (STQ) annonce qu’après près de quatre ans à la tête de la société d’État, son président-directeur général (PDG), M. Stéphane Lafaut, entreprendra un nouveau défi professionnel qui sera annoncé au cours des prochaines semaines.

Il s’agit d’une décision personnelle qui a été mûrement réfléchie. Afin d’assurer la meilleure transition possible, il demeurera en poste jusqu’à ce que le gouvernement nomme son successeur.

« Durant les dernières années, j’ai été honoré d’avoir pu guider les destinées de la STQ et à cet effet, je dois souligner le soutien indéfectible du cabinet du ministre des Transports et de notre conseil d’administration. Je conviens que tout n’est pas parfait, mais je contemple avec satisfaction toutes les avancées et les investissements qui ont été faits sur le capital humain, nos infrastructures, nos navires et les ressources financières.  La STQ est pleine d’avenir et les prochaines années seront porteuses d’espoir », a mentionné M. Stéphane Lafaut.

Rappelons que M. Lafaut s’était fait confier un important mandat par le gouvernement du Québec afin de redresser la situation dans laquelle se retrouvait la STQ au moment de sa nomination. Au cours de ces quatre années, M. Lafaut a jeté les bases d’un important plan de relève et de modernisation de la flotte de l’organisation en plus d’assurer la remise en service du NM F.A.-Gauthier. Dès son arrivée en poste, il a réalisé un diagnostic de l’organisation qui a résulté par une importante transformation organisationnelle de la STQ touchant la gouvernance, les structures et ressources, les alignements stratégiques, les processus et l’optimisation ainsi que la mobilisation du personnel.

 « Il est également très important pour moi de souligner le travail de l’ensemble des employés de la STQ qui travaillent au quotidien afin que nous puissions servir notre mission. Qu’ils et qu’elles soient membres d’une de nos traverses, de l’atelier de réparation navale ou du siège social, sur mer comme sur terre, chacun d’entre eux et d’entre elles est primordial afin de desservir les Québécoises et les Québécois. Je tiens à les remercier personnellement pour le travail et leur dévouement » de conclure M. Lafaut.

NDLD: Le F.-A. Gauthier a subi trois bris électroniques depuis le mois de mai, en plus de tous les autres problèmes depuis son arrivée au port de Matane. La dernière panne du navire, qui a eu lieu le 13 octobre, avait de nouveau fait grincer des dents les utilisateurs de la traverse et les élus.

Le F.-A. Gauthier à son arrivée au chantier Davie le 14 janvier 2019 ou il subira de longs et couteux travaux liés à son système de propulsion. Photo: Pierre Terrien

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page