Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Les gardes côtières du Canada et des États-Unis réitèrent leur partenariat dans les Grands Lacs   

Montréal, Québec – Les gardes côtières du Canada et des États-Unis partagent une longue histoire de collaboration concernant les Grands Lacs. Ces eaux continentales sont vitales pour les économies des deux pays. Environ 34 millions de personnes vivent dans le bassin des Grands Lacs et aux alentours de celui-ci, des deux côtés de la frontière. Garder ces eaux propres et à l’abri des menaces de pollution est une priorité absolue pour les deux gardes côtières.

Marc-André Meunier, commissaire adjoint, Région du Centre, Garde côtière canadienne, était accompagné du contre-amiral Michael Johnston, commandant du District 9 de la Garde côtière des États-Unis, pour une signature actualisée du Plan CANUSLAK entre les deux gardes côtières.

Le Plan CANUSLAK est une annexe opérationnelle entre le Canada et les États-Unis, établie pour assurer la coordination de la planification, de la préparation et de l’intervention en cas d’incident de pollution dans les eaux communes des Grands Lacs et des voies navigables interlacustres. Il permet aux deux gardes côtières de collaborer efficacement afin d’atténuer toute répercussion potentielle de la pollution sur l’environnement.

La zone de responsabilité dans le cadre du Plan CANUSLAK s’étend le long de la frontière canado-américaine, du fleuve Saint-Laurent à la pointe ouest du lac Supérieur, soit une distance d’environ 2 400 kilomètres.

Le Plan CANUSLAK est revu et mis à jour (si nécessaire) tous les cinq ans. Le renouvellement de la signature du Plan CANUSLAK réaffirme l’engagement des deux gardes côtières à maintenir les eaux communes sûres et saines pour les citoyens des deux côtés de la frontière.

Les gardes côtières du Canada et des États-Unis travaillent en étroite collaboration sur un large éventail de services de garde côtière dans les Grands Lacs, notamment l’intervention environnementale, la recherche et le sauvetage, le déglaçage, la gestion du trafic maritime et les aides à la navigation.

(photo Garde côtière canadienne)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page