Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Le Port de Trois-Rivières reçoit l’appui financier du Québec pour la construction du Terminal 21


Trois-Rivières – Une nouvelle étape importante vient d’être franchie dans le projet de construction du Terminal 21 avec la confirmation d’un financement substantiel de 22,5 M$ du ministère des Transports du Québec dans le cadre d’Avantage Saint-Laurent. C’est la ministre déléguée aux Transports, madame Chantal Rouleau, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, monsieur Jean Boulet, ainsi que la présidente du Conseil du Trésor et députée de Champlain, madame Sonia Lebel, qui en ont fait l’annonce le 30 aout au Port de Trois-Rivières.

« Avec cet investissement, le gouvernement du Québec mise sur le Port de Trois-Rivières et son projet du Terminal 21 pour concrétiser la nouvelle vision maritime Avantage Saint-Laurent. Nous sommes honorés de la confiance qu’accorde le gouvernement du Québec à la communauté portuaire de Trois-Rivières. Ce projet porteur s’inscrit dans notre plan de développement Cap sur 2030 où nous visons Être un port urbain innovant, générateur de croissance, au cœur d’une chaîne logistique compétitive », a tenu à souligner madame Véronique Néron, vice-présidente du conseil d’administration du Port de Trois-Rivières. « Il sera un véritable moteur de croissance et d’amélioration de la compétitivité des opérations de manutention, en plus de dynamiser l’économie. »

« Bien plus qu’une infrastructure portuaire, le Terminal 21 sera un véritable laboratoire d’innovation. Tout comme Avantage Saint-Laurent, nous visons créer un terminal performant qui permettra d’accroître la compétitivité de nos entreprises sur les marchés mondiaux, particulièrement celles de notre région. Il sera également, et surtout, le terminal de plusieurs générations de travailleuses et travailleurs portuaires. Il s’agit de construire aujourd’hui le terminal de demain », a exprimé monsieur Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières.

Rappelons que le projet du Terminal 21 permettra d’accroitre de près de 50 % la capacité du Port qui fonctionne actuellement à plein régime, alors que de plus en plus d’entreprises souhaitent faire appel à ses services pour rejoindre les marchés internationaux. Ce sont 716 mètres de façades de quais, pour près de 100 000 m2 de superficie, qui seront ajoutés à l’ouest des infrastructures actuelles.

Servant au transbordement de vrac solide, de vrac liquide et de marchandises générales, ce nouveau terminal comprend la construction de quais, d’ouvrages de soutènement, de voies d’accès routier et ferroviaire ainsi que d’espaces d’entreposage. Il exigera des investissements totaux d’environ 130 millions.

Son exploitation entraînera des retombées économiques annuelles de 59 millions et dans un contexte de relance économique, la phase de construction contribuera, quant à elle, à créer des retombées de 76,1 millions.

Sur la photo (gauche à droite) : Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières, Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports, Simon Allaire, député de Maskinongé, Sonia Lebel, présidente du Conseil du Trésor et députée de Champlain et Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie. (Photo APTR)

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page