Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Le Port de Montréal signe la Déclaration nationale appuyant les Peuples autochtones

À l’occasion de la Journée nationale des Peuples autochtones, le Port de Montréal s’est joint au Grand cercle d’engagement pour la pleine participation des Peuples autochtones à l’économie québécoise. En signant cette Déclaration, le Port de Montréal s’est engagé formellement à contribuer à ce mouvement dont l’objectif est la création de richesses pour, par et avec les Peuples autochtones. Il pose ainsi un geste concret pour une meilleure inclusion des peuples autochtones dans l’économie québécoise.

Adoptée lors du Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, la Déclaration du Grand cercle d’engagement concrétise un large mouvement d’appui à l’autodétermination des Peuples autochtones et à leur pleine participation à l’économie québécoise.

Au cours des prochains mois, l’Administration portuaire de Montréal explorera diverses avenues de collaboration avec ses partenaires des Premières Nations, notamment en créant des liens avec les entreprises des Premières Nations dans un objectif de développement et de croissance.

« Je souhaite à toutes et à tous une excellente Journée nationale des Peuples autochtones ! Nous prenons aujourd’hui un engagement qui ira bien au-delà de cette journée. Cet engagement s’inscrit dans les valeurs profondes du Port de Montréal, soit la volonté d’agir comme force positive dans la société et comme pilier du développement économique du Québec. Pour y arriver, nous collaborerons avec nos partenaires autochtones afin de contribuer à la vitalité économique des communautés. » — Martin Imbleau, président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal.

« Je suis très heureux que l’Administration portuaire de Montréal se joigne au Grand cercle d’engagement pour la pleine participation des Peuples autochtones à l’économie québécoise. C’est grâce à ce type d’engagement que nous en arriverons collectivement à créer de la richesse pour les peuples autochtones au Québec. » –Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador (APNQL).

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page