Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Les ports de l’AAPA s’engagent à atteindre des objectifs nationaux et internationaux de réduction des émissions de GES


L’Association américaine des autorités portuaires (AAPA) – la voix unifiée des ports maritimes des Amériques – a annoncé l’engagement des ports membres à lutter contre le changement climatique à l’échelle nationale et mondiale. Les efforts comprennent des plans pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), soutenir l’électrification des installations et augmenter l’utilisation de sources d’énergie alternatives, tout en travaillant en collaboration avec l’ensemble de l’industrie maritime pour faire avancer les initiatives mondiales en matière de changement climatique.

 L’AAPA a pris plusieurs mesures pour atteindre un objectif de leadership dans la lutte contre le changement climatique, notamment en plaidant pour la création d’un programme fédéral de subventions à l’électrification des ports, en devenant membre fondateur de la Blue Sky Maritime Coalition et en annonçant un partenariat avec PortVision50.

« Nous sommes fiers d’annoncer un ensemble d’engagements qui reflètent une adhésion énergique et dévouée, prête à forger une position de leader dans la lutte de l’industrie maritime contre le changement climatique », a déclaré Christopher Connor, président et chef de la direction de l’AAPA. « Pendant des décennies, les ports américains ont mené l’innovation locale et régionale à l’appui de la durabilité, des collectivités saines et de la gérance de l’environnement. Aujourd’hui, leur expérience combinée rejoindra des initiatives mondiales collaboratives pour relever l’un des défis les plus urgents de notre époque. »

L’AAPA est récemment devenu un membre fondateur de la Blue Sky Maritime Coalition, créée pour faciliter la collaboration entre l’industrie maritime américaine et canadienne afin de réduire les émissions de GES. Ses membres fondateurs sont composés de plus de 30 organisations, notamment des fournisseurs d’énergie, des institutions financières, des ports, des prestataires logistiques, des fabricants, des expéditeurs et des transporteurs maritimes.

« Nous sommes ravis que l’American Association of Ports Authorities se joigne à la Blue Sky Maritime Coalition en tant que membre fondateur », a déclaré David Cummins, président et chef de la direction de Blue Sky. « Les ports aux États-Unis et au Canada sont au cœur des opérations de transport maritime en Amérique du Nord, et la capacité éprouvée de l’AAPA à connecter et à unir les diverses voix des ports autour d’intérêts communs est parfaitement alignée sur la mission de Blue Sky de réaliser une décarbonisation maritime commercialement viable grâce à la collaboration tout au long de cette chaîne de valeur. Nous souhaitons la bienvenue de tout cœur à l’AAPA au sein de la Blue Sky Maritime Coalition, et nous savons qu’ils feront partie intégrante de la conversation, des solutions et de notre succès global.

L’AAPA a également annoncé un partenariat avec PortVision50, un groupe qui aide les acteurs maritimes à comprendre les solutions techniques et opérationnelles disponibles pour l’industrie pour atteindre les objectifs de la stratégie GES de l’Organisation maritime internationale (OMI). PortVision50 veillera à ce que les projets d’infrastructure portuaire s’alignent sur les projets mondiaux soutenant les objectifs de réduction des GES de l’OMI pour 2030 et 2050.

« PortVsion50 (PV50) se consacre à permettre à l’industrie maritime d’assurer une intégration transparente des réglementations de l’OMI visant à réduire les émissions de GES en mettant l’accent sur les ports et les terminaux en Amérique du Nord, a déclaré Margaret Doyle, présidente et membre fondatrice du conseil d’administration de PortVision50. Ce protocole d’entente avec l’AAPA permettra à PV50 d’utiliser des plateformes mutuelles pour atteindre ces parties prenantes. »

Aux États-Unis, l’AAPA félicite le Congrès d’avoir inclus un nouveau programme de subventions d’électrification portuaire de 3,5 milliards de dollars dans le projet de loi de réconciliation budgétaire actuellement à l’étude. Le programme encouragerait l’adoption d’équipements électriques de manutention de fret, d’alimentation à quai, de résilience des infrastructures et de modernisation du réseau électrique. L’AAPA et 30 ports et associations portuaires régionales ont signé une lettre exhortant à l’adoption rapide de cette législation.

“Un programme de subventions spécifique à l’industrie portuaire pour réduire les émissions et électrifier les équipements portuaires contribuera à stimuler l’adoption d’énergie et d’équipements verts dans les ports”, indique la lettre, “et permettra une installation plus rapide du réseau électrique et de l’infrastructure de recharge des équipements électriques qui seront essentiels dans l’effort visant à créer une industrie du transport maritime durable.

Photo : Christopher Connor, président et chef de la direction de l’AAPA et Margaret Doyle, présidente et fondatrice de PortVision50 signent un protocole d’entente lors de la convention annuelle de l’AAPA la semaine dernière.

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Les ports de l’AAPA s’engagent à atteindre des objectifs nationaux et internationaux de réduction des émissions de GES

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest