Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

La marine indienne envoie sept navires pour importer de l’oxygène pour le soulagement du COVID

 

Pour venir en appui à la lutte de l’Inde contre le Covid-19 et dans le cadre de l’opération Samudra Setu II, les sept navires de la marine indienne (INS) Kolkata, Kochi, Talwar, Tabar, Trikand, Jalashwa et Airavat ont été déployés pour l’expédition de conteneurs cryogéniques remplis d’oxygène médical liquide et d’équipements médicaux associés de divers pays, a annoncé la marine indienne.

L’INS Kolkata et l’INS Talwar, déployés dans le golfe Persique, ont été le premier lot de navires qui ont été immédiatement détournés pour la tâche et sont entrés dans le port de Manama, Bahreïn, le 30 avril 2021.

INS Talwar, avec 40 MT d’oxygène médical liquide (LMO) embarqué, devrait être de retour en Inde maintenant.

L’INS Kolkata s’est rendu à Doha, au Qatar, pour embarquer des fournitures médicales et se rendra ensuite au Koweït pour embarquer des réservoirs d’oxygène liquide.

De même, sur la côte est, l’INS Airavat a également été détourné pour la tâche, tandis que l’INS Jalashwa, le LPD qui a joué un rôle clé lors de l’opération Samudra Setu l’année dernière a été retiré de la maintenance, préparé et navigue maintenant pour augmenter l’effort selon la marine indienne.

L’INS Airavat doit entrer à Singapour pour embarquer des réservoirs d’oxygène liquide et l’INS Jalashwa se tient prêt dans la région pour embarquer des magasins médicaux à bref délai.

Le deuxième groupe de navires comprenant Kochi, Trikand et Tabar déployés dans la mer d’Arabie a également été détourné de leur mission pour rejoindre l’effort national.

Depuis le Southern Naval Command, le Landing Ship Tank INS Shardul est prêt à rejoindre l’opération dans les 48 heures.

Hier, l’amiral en chef de la marine indienne Karambir Singh a rencontré le premier ministre Narendra Modi, passant en revue toutes les initiatives entreprises par le service. L’Adm. Singh a déclaré au premier ministre que les hôpitaux de la marine étaient «ouverts à l’usage des civils dans diverses villes [indiennes]», ajoutant que «le personnel médical de la marine avait été redéployé dans divers endroits du pays pour gérer les tâches de Covid».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email