Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Augmentation à deux chiffres du fret à Port Saint John

Port Saint John au Nouveau-Brunswick a annoncé que le tonnage global de marchandises au cours des trois premiers trimestres de 2021 était de 19 % supérieur à celui de la même période en 2020. Les trois premiers trimestres de 2020 ont vu 18,6 millions de tonnes de marchandises manutentionnées, 2021 enregistrant 22,2 millions de tonnes par fin septembre.

Dans le secteur des conteneurs, les EVP et le tonnage connaissent des augmentations d’une année sur l’autre. À la fin septembre, le tonnage de conteneurs acheminé via Port Saint John était de 6 % supérieur à celui de 2020. Il s’agissait de la cinquième année consécutive de croissance dans le secteur des conteneurs pour Port Saint John.

Plusieurs développements majeurs se sont produits en 2020 et 2021 qui continueront d’avoir un impact positif sur le fret conteneurisé, a déclaré le port.

Le premier était la poursuite du projet de modernisation du côté ouest de 205 millions de dollars qui devrait être achevé en 2023 en partenariat de financement avec le gouvernement du Canada, la province du Nouveau-Brunswick et Port Saint John.

Deuxièmement, le lancement de la stratégie East Coast Advantage de CP Rail et des services ferroviaires par l’acquisition et l’amélioration de l’ancienne ligne CMQR dans l’État du Maine, solidifiant ainsi Port Saint John comme le seul port du Canada atlantique avec deux fournisseurs ferroviaires nationaux de classe I.

Et troisièmement, le début en 2021 du service régulier de conteneurs du transporteur maritime Hapag-Lloyd (par photo), rejoignant MSC et CMA CGM en tant que fournisseurs de services réguliers de conteneurs.

« Nous nous concentrons sur la croissance du secteur des conteneurs avec notre opérateur de terminal DP World, qui allie leur portée et leur influence mondiales aux avantages de notre projet de modernisation de West Side pour atteindre l’objectif commun de croissance durable », a commenté le capitaine Chris Hall, Président et chef de la direction par intérim. « Continuer à bâtir des bases solides avec nos partenaires du secteur ferroviaire et maritime est un autre élément essentiel de l’innovation de la chaîne d’approvisionnement alors que nous continuons d’aller de l’avant dans la modernisation de ce port. »

Dans les autres secteurs de fret, les cargaisons de vrac sec connaissent une augmentation de 128 % depuis le début de l’année. Deux matières premières principales sont à l’origine de cette augmentation, la potasse et les métaux recyclés. La potasse s’élevait à 444 550 tonnes à la fin septembre 2020 et à 1,25 million de tonnes à la fin septembre 2021. Les métaux recyclés en 2020 étaient à 147 230 tonnes à la fin septembre et à 234 989 tonnes au 30 septembre 2021.

Le secteur des vracs liquides connaît également une augmentation d’une année à l’autre de 16 % supérieure à celle de la même période en 2020.

Port Saint John est le plus grand port du Canada atlantique en termes de tonnage et possède une base de marchandises diversifiée, notamment du vrac sec et liquide, des marchandises diverses, des conteneurs et des croisières. (Photo Port Saint John)

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email