Déversements d’hydrocarbures provenant des navires préoccupent les Canadiens

Le Cap Charles d’Euronav arrive au port de Québec, l’un des ports pétroliers très fréquentés du Canada. Photo Louis Rhéaume

Vancouver, CB – Malgré la baisse du nombre de déversements d’hydrocarbures en milieux marins à l’échelle mondiale et l’amélioration des mesures de sécurité, un récent sondage d’opinion réalisé par le Centre pour le transport maritime responsable Clear Seas  révèle que les déversements provenant des navires – cargaison ou carburant – demeurent une grande préoccupation pour les Canadiens. 

L’important déversement d’hydrocarbures survenu cette année au large de l’île Maurice, soulève également des questions quant aux ressources d’intervention disponibles au Canada pour nettoyer les déversements et protéger l’environnement et les communautés côtières dans de tels cas. 

Pour répondre à ces questions, Clear Seas a mis en ligne une page Web expliquant ce qui se passe lorsqu’un navire déverse des hydrocarbures dans les eaux canadiennes. La page dresse l’inventaire des ressources d’intervention du Canada et des procédures en vigueur. Elle fournit également de l’information sur la séquence d’événements déclenchée lorsque ce type d’incident survient et les organisations impliquées dans l’intervention. 

« Des déversements peuvent se produire et se produisent au Canada, mais ils sont rares. Heureusement, le Canada a un système de gestion proactif qui facilite le nettoyage et réduit les dommages », déclare Paul Blomerus, directeur exécutif de Clear Seas. La plupart des déversements en eaux canadiennes sont de petite taille (67 % de ceux survenus entre 2003 et 2012 étaient inférieurs à 1000 litres) et sont causés par des embarcations de pêche ou de plaisance, ou sont d’origine inconnue. 

À la lumière des préoccupations exprimées par les Canadiens dans le plus récent sondage de Clear Seas concernant le transport maritime de produits pétroliers, M. Blomerus déclare que la page Web arrive à point dans la réflexion entourant la révision des normes d’intervention. 

La page Web peut être consultée ici.

Les pétroliers mènent en toute sécurité des activités sans incident sur la côte de la Colombie-Britannique depuis plusieurs décennies. Photo: Administration portuaire de Vancouver Fraser
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories