Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Régime de croisière au Port de Trois-Rivières 

 

Trois-Rivières – Au cours de l’année 2020, le Port de Trois-Rivières a enregistré un trafic de marchandises manutentionnées s’élevant à 3,3 millions de tonnes métriques (MTM). Bien qu’il s’agisse d’une baisse par rapport à l’année record que fut 2019, cela correspond à la moyenne des cinq dernières années et aux prévisions établies. 

Ainsi, les 2,9 MTM du trafic de vrac solide ont représenté 85 % du tonnage total, le vrac liquide avec 300 000 tonnes métriques, 10 %, et les marchandises générales avec 170 000 tonnes métriques, 5 %. Au total, 209 navires ont accosté au Port. 

«On le sait, la dernière année n’a été facile pour personne, nous avons tous dû nous ajuster à de nouvelles réalités. Je tiens à souligner le travail et la capacité d’adaptation exceptionnels de nos partenaires soit, nos manutentionnaires : G3 Canada, Logistec et Groupe Somavrac, les débardeurs et tous les travailleurs du Port, ainsi que nos clients et nombreux collaborateurs. C’est grâce à eux que nous avons été, et sommes toujours, en mesure d’affronter cette période tout en rencontrant nos prévisions établies et en poursuivant le déploiement du plan de développement Cap sur 2030 », a souligné Monsieur Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières. Rappelons qu’avec ce plan, le Port de Trois-Rivières s’est donné pour vision d’être « Un port urbain innovant, générateur de croissance, au coeur d’une chaine logistique compétitive ». 

Un jalon important du plan Cap sur 2030 a été franchi en octobre dernier lorsque Transports Canada a confirmé l’octroi d’une aide financière de 33,4 M$, sur un investissement total de près de 130M$, pour la construction du Terminal 21. C’est le ministre des Affaires étrangères et député de Saint-Maurice — Champlain, l’honorable François-Philippe Champagne, qui en a fait l’annonce officielle. Projet phare du plan de développement Cap sur 2030, ce nouveau terminal permettra d’accroitre de près de 50 % la capacité du Port qui fonctionne actuellement à plein régime; alors que de plus en plus d’entreprises souhaitent faire appel à ses services pour rejoindre les marchés internationaux. Ce sont 716 mètres de façades de quais et près de 100 000 m2 de superficie, qui seront ajoutés à l’ouest des infrastructures actuelles. La mise en service est prévue pour début 2024. 

Aussi, le partenariat entre les ports de Trois-Rivières et de Montréal a franchi une étape importante en 2020 avec le déploiement de trois projets qui viendront améliorer les opérations maritimes des deux ports soit : la mise en place d’un portail extranet commun permettant d’encadrer l’arrivée des navires, l’harmonisation des pratiques et procédures et l’implantation d’une carte d’accès commune pour les travailleurs et visiteurs. 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories