Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail

Halifax continues strong container growth
2018-04-19

McKeil Marine's Evans Spirit  won the International Bulk Journal's 2016 Ship of the Year Award during the IBJ's Salute to Excellence in the Maritime Bulk Industry gala awards ceremony in London, UK on November 21.
"It's a fantastic way to closeout our 60th anniversary year: having a vessel named after our founder, Evans McKeil, win this prestigious international award," said Steve Fletcher, President and CEO of McKeil Marine.
Acquired by McKeil in 2015, the Evans Spirit is a cargo ship with the shallow draught characters of a tug and barge; however, compared to a tug-and-barge unit, she can transport approximately 40 per cent more cargo about 50 per cent faster on a very similar amount of fuel.  She is in service throughout the Great Lakes and St. Lawrence River.
Evans Spirit was shortlisted for 2016 Ship of the Year competing with three other vessels: CS Bright, Mitsui OSK Lines, Japan;  Damen Shipyards, Netherlands; and MN Baroque, Swiss Marine, Switzerland. The award is presented to the owner, operator or builder of an outstanding individual bulk ship. Judged on operational efficiency, design innovation, safety and environmental protection, the Evans Spirit was selected as winner. (Photo Paul Beesley).

Positive momentum has continued for the Port of Halifax, with 11 consecutive quarters of containerized cargo growth for Canada's second biggest container port on the East Coast after Montreal. This has coincided with increased calls by larger container vessels with capacities above 10,000 TEU.

Container volume in Q1 2018 amounted to 134,367 TEU, up 2.8% from a year earlier. Last year, the Nova Scotia port handled a record 560,000 TEU, representing a 16% spike over 2016.

Non-containerized volume in the first quarter was 66,681 tonnes. And total cargo was up 5.6% at 1.2 million tonnes. (Photo HPA)

 
E-mail


Le premier pétrolier-chimiquier de classe polaire à bicarburation

Desgagnés christens world's first polar class, dual fuel product/chemical tanker

2018-04-17

Le Groupe Desgagnés a procédé  le 17 avril au baptême et à l'inauguration à Montréal du N/C Mia Desgagnés, premier pétrolier-chimiquier de classe polaire à bicarburation au monde. «Desgagnés est très fière d'avoir réalisé, en quelques mois, cette autre première mondiale », a déclaré son Président et chef de la direction, M. Louis-Marie Beaulieu, rappelant qu'en mai dernier, Desgagnés baptisait le N/C Damia Desgagnés, le tout premier asphaltier-bitumier-chimiquier à bicarburation.

«Les défis et les exploits ne s'arrêtent pas à ces premières mondiales », a précisé M. Beaulieu puisque que l'Équipe Desgagnés a dû relever de nombreux défis de taille, entre autres,les nombreuses innovations et nouvelles technologies de ces navires à intégrer aux opérations, le réseau de distribution de GNL pour les besoins maritimes presqu'inexistant à développer, la main-d'oeuvre qualifiée et certifiée plus que rarissime à former - une nouvelle classe de marins est née - sans compter les programmes de formation et de certification - auparavant des pages blanches - à inventer.  «C'est grâce à l'apport et la collaboration exceptionnelle de différents partenaires d'affaires dont Énergir, l'Administration portuaire de Montréal et Transports Canada que les défis de ce projet d'avenir ont pu être relevés » a souligné M. Beaulieu.

En plus d'être un travail de pionnier et d'innovation, marquant l'histoire et transformant non seulement Desgagnés mais aussi l'industrie, « l'ajout du Mia Desgagnés à notre flotte, tout comme celui du Damia Desgagnés, démontre de façon tangible toute la vision et le leadership de Desgagnés en matière de développement durable ainsi que son engagement envers sa clientèle pour offrir un service de transport pétrolier maritime de première qualité, sécuritaire et des plus respectueux de l'environnement » a affirmé M. Beaulieu.

La construction et la mise en service de navires tels que le Mia Desgagnés sont rendues possibles grâce à des partenaires d'affaires majeurs et l'obtention de contrats à long terme.  « Je tiens à remercier sincèrement Énergie Valero, un joueur clé et d'importance capitale, qui a contribué de façon tangible et très importante à la naissance et au développement de notre unité d'affaires de transport de vrac liquide ainsi qu'à la réalisation de projets d'envergure tels que celui-ci » de souligner M Beaulieu. Ce navire représente un investissement de plus de 50 millions de dollars, dont près de 9 millions seulement pour l'ajout d'une motorisation à bicarburation / GNL. «C'est un investissement très significatif en lien avec notre engagement de réduire notre empreinte environnementale », a ajouté M. Beaulieu, qui a tenu à remercier le gouvernement du Québec pour sa participation financière de 700 000 $ dans le cadre de son programme d'aide à l'amélioration de l'efficacité du transport et de réduction des émissions de gaz à effet de serre (PETMAF).

Le pétrolier-chimiquier a été baptisé Mia Desgagnés en présence de nombreux dignitaires et invités.  Diminutif de Damia, ce prénom a été retenu puisqu'à l'origine, le Mia devait être un asphaltier-bitumier jumeau du Damia Desgagnés, et parce que ce prénom signifie « goutte de mer » en hébreu, ce qui rejoint l'essence même de Desgagnés.  Choisie pour avoir oeuvré de nombreuses années au sein de Desgagnés tout en incarnant bien ses valeurs, la marraine, Mme Anne-Marie Cisotto Montgrain, a procédé au baptême du navire qui a été préalablement béni par l'officiant, l'abbé Aleksander Dudik, vicaire à la Basilique-cathédrale Marie-Reine-du-Monde, à Montréal.

Le Mia Desgagnés est doté de plusieurs certifications en matière de développement durable, dont celles de « CLEANSHIPSUPER » et « GREEN PASSPORT »; mais ce qui le met dans une classe à part, c'est sa capacité de pouvoir être alimenté par trois types de carburants différents, mais plus spécialement au gaz naturel liquéfié (GNL) qui possède des avantages environnementaux indéniables en permettant, entre autres, de réduire substantiellement les émissions de gaz à effet de serre.

Avec un port en lourd de près de 15 000 tonnes et des citernes d'une capacité dépassant les 17 000 m³, le Mia Desgagnés est adapté au transport de produits pétroliers raffinés ou chimiques.  De nouvelle génération à la fine pointe de la technologie, il a été construit au chantier maritime Besiktas en Turquie, selon un concept original et des spécifications élaborés par Desgagnés afin d'en optimiser les caractéristiques en matière de sécurité, de performance environnementale et d'efficacité opérationnelle.

Construit avec une double coque et la certification Polar 7 confirmant sa capacité à naviguer dans les glaces, il est équipé d'une hélice à pas variable ainsi que de propulseurs d'étrave et de poupe lui garantissant une manoeuvrabilité exemplaire et un niveau de sécurité optimal. La puissance électrique de plus de 3 mégawatts de ses génératrices lui permet, à travers sa génératrice/moteur intégrée à l'arbre de propulsion, d'atteindre une vitesse de navigation jusqu'à 7 noeuds sans utiliser le moteur principal. Cette flexibilité et option de propulsion améliorent encore davantage et de façon tangible la sécurité pour les marins, l'environnement et le navire lui-même. (Photo Desgagnés)

 

Read more...
 
E-mail

Port of Prince Rupert restores container terminal top fluidity

2018-04-11

McKeil Marine's Evans Spirit  won the International Bulk Journal's 2016 Ship of the Year Award during the IBJ's Salute to Excellence in the Maritime Bulk Industry gala awards ceremony in London, UK on November 21.
"It's a fantastic way to closeout our 60th anniversary year: having a vessel named after our founder, Evans McKeil, win this prestigious international award," said Steve Fletcher, President and CEO of McKeil Marine.
Acquired by McKeil in 2015, the Evans Spirit is a cargo ship with the shallow draught characters of a tug and barge; however, compared to a tug-and-barge unit, she can transport approximately 40 per cent more cargo about 50 per cent faster on a very similar amount of fuel.  She is in service throughout the Great Lakes and St. Lawrence River.
Evans Spirit was shortlisted for 2016 Ship of the Year competing with three other vessels: CS Bright, Mitsui OSK Lines, Japan;  Damen Shipyards, Netherlands; and MN Baroque, Swiss Marine, Switzerland. The award is presented to the owner, operator or builder of an outstanding individual bulk ship. Judged on operational efficiency, design innovation, safety and environmental protection, the Evans Spirit was selected as winner. (Photo Paul Beesley).

The Port of Prince Rupert's Fairview Container Terminal has restored fluidity to its target 2.5-day dwell times in the wake of several months of congestion linked to weather-related rail service issues and double-digit growth in volume. Early in the winter, dwell times had reached as many as six days.

"We recognize the importance of speed and reliability in the supply chain and that shippers have come to expect industry leading performance in Prince Rupert," said Shaun Stevenson, Vice President, Trade Development and Public Affairs for the Port of Prince Rupert. "With service levels restored and capacity available to accommodate growth, we are on track for another record year."

Last year, the port's container throughput soared by 26% to 926,540 TEU.

Following a significant expansion project completed in 2017, the Fairview Container Terminal is now Canada's second largest gateway for intermodal trade. Additional terminal capacity has been fully realized with the deployment of rubber tired gantry (RTG) cranes in the terminal rail yard, increasing outbound rail capacity from 30,000 to 40,000 feet per day.

"Restoration of normalized dwell times demonstrates the resiliency of both DP World Prince Rupert and CN," said Mr. Stevenson. "With the support of our ocean carriers, CN's extensive rail network, and the strength and flexibility of DP World's global network of marine terminals, Prince Rupert was able to meet challenging market conditions with practical solutions."

With ample capacity for growth and increasing trans-Pacific trade demand, the Fairview Container Terminal is now well-prepared to accommodate growth in import and export volumes through the duration of 2018. In addition to nearly 200 longshore positions added in Prince Rupert in 2017, ILWU 505 is in the process of recruiting an additional 200 longshoremen this month to ensure the local workforce is sufficient.

CN has increased intermodal rail equipment supply and acquired additional locomotives for the Prince Rupert rail corridor, as part of a $3.2 billion capital investment plan for 2018 to improve network efficiency. "Our collaborative approach to strategic planning and responding to customer demand continues to be one of the greatest strengths of the Prince Rupert model," said Mr. Stevenson. "The recent challenges we experienced are regrettable. However, the situation demonstrated our collective commitment to our customers and to the sustained fluidity of our operations." (Photo PRPA)

 
Banner
Banner
Banner
Banner