Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail



Port of Trois-Rivières unveils 2030 development blueprint

Le Port de Trois-Rivières dévoile son plan Cap sur 2030

 

2018-11-09

 

The Trois-Rivières Port Authority unveiled its On Course for 2030 development plan today, before nearly 200 guests from the local and national business, community, cultural, political and maritime communities. This plan maps out major changes for the Port, its users, the Trois-Rivières community and the region.

In addition to continuing investments in port infrastructure, the On Course for 2030 plan aims to fully deploy the potential of the Port's urban character. Its facilities are literally surrounded by the City. Far from being an obstacle to development, this situation, when fully assumed and integrated into the planning process, makes it possible to see and seize opportunities that would otherwise go unnoticed.

Based on the principles of sustainable development, On Course for 2030 will focus on the vision: "To be an innovative urban port, generating growth, at the heart of a competitive supply chain".

Improving the competitiveness of the supply chain

The competitive position of the Port of Trois-Rivières is based not only on the quality of its infrastructure, the productivity of its handling activities and its environmental record, but also to a large extent on the competitiveness of the supply chain in which it operates. To support their growth, the Port and its partners will have to play an active role in improving the competitiveness of the elements that make up the chain, particularly maritime, rail and road transport services.

 

On Course for 2030 includes several measures to achieve this objective and thus make the port more competitive and the region even more attractive to investors. Business growth Initiatives to consolidate the supply chain will allow Trois-Rivières to better position itself on the international scene since this is where the growth opportunities for the Port and the region lie. Development opportunities, when they arise, must be seized quickly. The Port is therefore preparing for this and plans to build new storage spaces, as well as new wharves west of its facilities.

These projects will add approximately 175,000 m2 to the port's terminals. In addition, thanks to a partnership between the City, IDÉ-Trois-Rivières and the Port, the efforts invested in collaboration with the Government of Québec for the development of the Industrial-Port Zone (IP-Zone) will continue. This area encompasses both the port and surrounding properties, including industrial parks, and is used to attract companies that need a nearby port or others that want to process goods that are already using the port. Total investment for the maintenance and upkeep of existing infrastructure, as well as in new terminals and wharves, is estimated at $ 125 million.

Creation of two Funds

In order to support innovation and the deployment of environmental projects, the Port is creating two funds whose investment will amount to $ 2.5 million over five years. Accessible to the Port's users and clients, the Innovation Fund will support the implementation of innovative solutions to increase the Port's competitiveness and the Environment Fund will be used to complete the financial package of projects aimed at improving its environmental performance. By combining the efforts of the Port, users and partners, it will be possible to multiply the investments made, which should total $ 10 million. When combined, the amounts planned for the maintenance of infrastructure and equipment, for the Environment and Innovation Funds, as well as those for the construction of new terminals and wharves, investments are estimated at $ 135 million.

Developing the waterfront

Like many ports around the world, the Port is seeking to reallocate some of its facilities for recreational, residential and commercial tourism, and is therefore currently working with Transport Canada to obtain this authority. This would allow it to develop, in collaboration with the City and institutional and private partners, its properties near the Port Park, in harmony with the surrounding environment. Investments estimated at between $ 90 million and $ 120 million, mostly from the private sector, could result from such projects. The cruise market is also the subject of a concerted effort with IDÉ Trois-Rivières to stimulate international tourism and therefore, the benefits for the community. The growth forecasts in this sector are significant. The Port and IDÉ Trois-Rivières therefore intend to double the number of passengers who will choose Trois-Rivières as their stopover.


C'est devant près de 200 invités issus des milieux d'affaires, communautaire, culturel, politique et maritime, autant locaux que nationaux, que l'Administration portuaire de Trois-Rivières a procédé aujourd'hui au dévoilement de son plan de développement Cap sur 2030. Ce plan est porteur de grands changements pour le Port, ses utilisateurs, la communauté trifluvienne et la région.

En plus de poursuivre les investissements dans les infrastructures portuaires, le plan Cap sur 2030 vise à pleinement déployer le potentiel du caractère urbain du Port. Ses installations sont en effet littéralement ceinturées par la Ville. Loin de constituer un frein au développement, cette situation, lorsque pleinement assumée et intégrée au processus de planification, permet de voir et de saisir des opportunités qui autrement passeraient inaperçues. Reposant sur les principes du développement durable, Cap sur 2030 s'articulera autour de la vision : « Être un port urbain innovant, générateur de croissance, au c?ur d'une chaîne logistique compétitive ».

Amélioration de la compétitivité de la chaine logistique

La position concurrentielle du Port de Trois-Rivières repose non seulement sur la qualité de ses infrastructures, la productivité de ses activités de manutention et sur son bilan environnemental, mais aussi en grande partie sur la compétitivité de la chaîne logistique dans laquelle il s'inscrit. Pour soutenir leur croissance, le Port et ses partenaires devront jouer un rôle actif dans l'amélioration de la compétitivité des éléments qui constituent la chaîne, tout particulièrement les services de transport maritime, ferroviaire et routier. Cap sur 2030 prévoit plusieurs mesures pour atteindre cet objectif et rendre ainsi le port plus compétitif et la région encore plus attrayante aux investisseurs.

Croissance des activités

Les initiatives pour consolider la chaîne logistique permettront de mieux positionner Trois-Rivières sur la scène internationale puisque c'est à ce niveau que se situent les possibilités de croissance pour le Port et la région. Les opportunités de développement, lorsqu'elles se présentent, doivent être saisies rapidement. Le Port s'y prépare donc dès maintenant et prévoit aménager de nouveaux espaces d'entreposage, en plus de construire de nouveaux quais à l'ouest de ses installations. Ces projets ajouteront environ 175 000 m2 aux terminaux du port. De plus, grâce à un partenariat entre la Ville, IDÉ-Trois-Rivières et le Port, les efforts investis en collaboration avec le gouvernement du Québec pour le développement de la Zone Industrialoportuaire (Zone-IP) se poursuivront. Cette zone englobe à la fois le port et des propriétés environnantes, dont des parcs industriels, et sert à attirer des entreprises ayant besoin d'un port à proximité ou d'autres désirant transformer des marchandises empruntant déjà le port. Le total des investissements pour le maintien et l'entretien des infrastructures existantes, ainsi que dans les nouveaux terminaux et quais, est estimé à 125 millions.

Création de deux Fonds

Dans le but de soutenir l'innovation et le déploiement de projets environnementaux, le Port crée deux fonds dont l'investissement s'élèvera à 2,5 millions de dollars sur cinq ans. Accessibles aux utilisateurs et clients du Port, le Fonds Innovation viendra appuyer la mise en place de solutions novatrices permettant d'accroître la compétitivité du Port et le Fonds Environnement servira à compléter le montage financier de projets visant l'amélioration de son bilan environnemental. En combinant les efforts du Port, des utilisateurs et des partenaires, il sera possible de décupler les investissements réalisés qui devraient totaliser 10 millions. Une fois combinés, les montants prévus pour le maintien des infrastructures et équipements, pour les Fonds Environnement et Innovation, ainsi que ceux prévus pour la construction des nouveaux terminaux et quais, les investissements sont estimés à 135 millions.

Développement de la zone riveraine

À l'image de nombreux ports dans le monde, le Port vise réaffecter une partie de ses installations à des fins récréotouristiques, résidentielles et commerciales, et travaille donc actuellement avec Transports Canada afin d'obtenir ce pouvoir. Cela lui permettrait de développer, en collaboration avec la Ville et des partenaires institutionnels et privés, ses propriétés près du Parc portuaire, en harmonie avec le milieu avoisinant. Des investissements estimés entre 90 et 120 millions, assumés majoritairement par le secteur privé, pourraient résulter de tels projets.

Le créneau des croisières fait aussi l'objet d'un effort concerté avec IDÉ Trois-Rivières afin de stimuler le tourisme international et donc, les retombées dans le milieu. Les prévisions de croissance dans ce secteur sont intéressantes. Le Port et IDÉ Trois-Rivières comptent donc doubler le nombre de passagers qui choisiront Trois-Rivières comme escale.  (photo APTR)

 
Banner
Banner
Banner
Banner