Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Viking prend livraison du premier bateau de croisière à tester un petit système d’alimentation en hydrogène

Le nouveau Viking Neptune a été livré le 10 novembre à Viking, basée en Suisse, depuis le chantier naval de Fincantieri à Ancône, en Italie, avec une installation de pile à combustible à bord.

Viking Neptune, neuvième de cette classe, marque un bond en avant dans la coopération de longue date entre Viking et Fincantieri pour la conception, la livraison et l’exploitation de navires de croisière respectueux de l’environnement. Les deux sociétés continuent en effet de coopérer sur le développement d’applications pionnières basées sur les piles à combustible à hydrogène, visant à atteindre une réduction croissante des émissions de GES.

Identique aux autres navires de la classe océanique de Viking, le Viking Neptune de 47 800 tonnes incarne le premier résultat d’une telle coopération, puisqu’un module de pile à combustible à hydrogène, d’une puissance nominale de 100 kW, a été embarqué à titre de test. Une telle installation est particulièrement importante pour le réglage des dispositifs technologiques et l’élaboration de règles et de réglementations pour l’utilisation de l’hydrogène à bord d’un navire de croisière.

« Nous sommes particulièrement fiers d’accueillir ce nouveau navire jumeau dans notre flotte océanique, car il marque également une avancée significative dans les tests d’hydrogène en tant que futur carburant pour nos navires », a déclaré Torstein Hagen, président de Viking.

Viking a déclaré qu’il utiliserait le petit système de 100 kW comme test pour déterminer comment l’hydrogène pourrait être utilisé à plus grande échelle dans les futures nouvelles constructions.

Les deux sociétés développeront ensuite un système de production à base d’hydrogène d’une puissance totale d’environ 6 à 7 mégawatts (MW), qui permettrait des opérations à zéro émission dans le port et une navigation lente. De tels systèmes, une fois finalisés, pourraient être installés sur les navires de Viking actuellement en construction et modernisés sur certains navires déjà livrés, a déclaré Fincantieri.

Viking Neptune, qui peut accueillir 930 passagers dans 465 cabines, passera ses itinéraires de navigation de la saison inaugurale en Méditerranée avant de se lancer dans la croisière mondiale Viking 2022-2023 de la société, un voyage de Fort Lauderdale, en Floride, à Londres qui s’étend sur 138 jours, 28 pays et 57 ports, avec des nuitées dans 11 villes.

« Nous sommes impatients d’accueillir des invités à bord du Viking Neptune la semaine prochaine », a déclaré Hagen. « Il s’agit du 15e nouveau navire que nous avons ajouté à notre flotte globale cette année, une autre étape importante alors que nous poursuivons la célébration de notre 25e anniversaire. »

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page