Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Une équipe de recherche explorera les futures options énergétiques pour la navigation sur les Grands Lacs

Le M/V Mark W. Barker de 639 pieds est le premier vraquier des Grands Lacs battant pavillon américain et construit aux États-Unis en près de 40 ans

Washington – L’Administration maritime (MARAD) a annoncé le lancement d’une étude de 16 mois explorant les options à faible émission de carbone pour la navigation sur les Grands Lacs. Le groupe de recherche, dirigé par l’International Council on Clean Transportation (ICCT) en partenariat avec l’American Bureau of Shipping (ABS) et la Conférence des gouverneurs et premiers ministres des Grands Lacs et du Saint-Laurent (GSGP), évaluera la pertinence des carburants de remplacement et options d’alimentation pour la navigation sur les Grands Lacs.

 Le réseau de la Voie maritime du Saint-Laurent est l’une des plus grandes voies navigables commerciales du pays et est essentiel au renforcement de l’économie, de la chaîne d’approvisionnement et à la création d’emplois. Il s’étend sur plus de 2 000 miles et contient plus de 110 ports.

« La décarbonisation de l’industrie maritime a été un objectif clé de l’administration Biden-Harris, et MARAD est ravie de faire partie d’une étude qui examinera de nouvelles options de carburant et d’énergie pour la navigation sur les Grands Lacs », a déclaré l’administratrice maritime Ann Phillips.

Sur une période de 16 mois, les chercheurs évalueront les carburants de remplacement et les options énergétiques dans la région et élaboreront un profil détaillé des flottes, des ports et des infrastructures de ravitaillement en carburant des Grands Lacs.

 Le projet résumera également les réglementations environnementales nationales et internationales pertinentes qui influenceront l’adoption de ces technologies. Source : MARAD Photo: American Steamship Company

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page