Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Une entreprise finlandaise utilise avec succès un système d’épuration pour capturer les émissions de carbone

Compte tenu de la réglementation à venir sur les émissions de CO2, la société finlandaise Langh Tech a commencé à étudier la possibilité de capturer le carbone à bord des navires. Les premiers tests ont été effectués avec succès à bord de l’un des navires de la flotte de la société sœur Langh Ship, en utilisant le laveur hybride Langh Tech existant installé à bord. La société rapporte que les tentatives de capture du carbone à bord des navires à l’aide d’un système d’épuration de carburant se sont avérées fructueuses lors des premiers tests, avec une réduction de 7 % des émissions de CO2 qui, selon la société, peut être améliorée jusqu’à 15 %.

Dans les tests, un alcali supplémentaire a été ajouté à l’eau de traitement en boucle fermée du laveur afin de provoquer une réaction entre l’alcali et le CO2, capturant efficacement le CO2 des gaz d’échappement dans l’eau de traitement. La configuration des tests était limitée par la capacité de la pompe à alcali existante, mais des résultats positifs ont été observés même avec seulement une légère augmentation du dosage d’alcali. À une charge du moteur principal d’environ 85 %, une augmentation de 5 % du dosage d’alcali (au-dessus du niveau normal) a permis de réduire les émissions de CO2 mesurées de 3,3 %. À 40 % de charge du moteur principal, une réduction des émissions de CO2 de près de 7 % a été observée.

Pendant les tests, la consommation d’alcali est restée à un niveau raisonnable, et l’effet de ceci sur les dépenses d’exploitation du navire resterait envisageable. Les résultats des tests sont considérés comme une preuve de concept provisoire et des tests supplémentaires avec une alimentation alcaline encore accrue doivent être effectués pour vérifier cela. La fonction de capture du CO2 pourrait être appliquée à n’importe quel système d’épurateur en boucle fermée ou hybride Langh Tech avec un impact relativement faible sur les coûts, avec seulement des modifications mineures au système d’épurateur existant. Le procédé pourrait être réalisé avec des produits alcalins facilement disponibles tels que NaOH et MgOH2, qui sont tous deux déjà utilisés dans de nombreux procédés d’épuration des SOx.

Langh Tech recherche également des méthodes d’extraction du CO2 capturé de l’eau de traitement et cherche des moyens de stocker et/ou d’utiliser efficacement le CO2 capturé à la fois à bord des navires et lors d’un éventuel déchargement à terre. (Photo Langh Tech)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories