Reprise des activités au Port de Montréal

 

Une semaine après l’annonce de l’entente de trêve conclue le 20 août entre le Syndicat des débardeurs et l’Association des employeurs maritimes (AEM), l’Administration portuaire de Montréal se réjouit de voir ses activités reprendre sur les quais. Le retard accumulé par l’arrêt de travail devrait se résorber en trois ou quatre semaines, selon ses prévisions.

Tandis que l’AEM et le Syndicat des débardeurs profiteront de cette trêve pour en venir à une entente, rappelons que l’AEM et le syndicat des vérificateurs du Port de Montréal ont réussi, de leur côté, à conclure une entente de principe qui a été entérinée par les membres le 24 août dernier.

Au cours de la semaine, sept porte-conteneurs ont fait escale à nos terminaux. Des milliers de camions et une dizaine de trains ont pris le relais pour acheminer les marchandises aux importateurs du Québec, de l’Ontario et du Midwest américain.

L’APM salue le travail de tous les travailleurs et travailleuses qui contribuent à ce succès collectif ! « Nous savons à quel point les activités portuaires sont importantes pour les entreprises d’ici, pour la chaîne d’approvisionnement et pour tous ceux dont les exportations, l’approvisionnement, les livraisons ou la production passent par nos quais. »

L’APM est aussi heureuse d’annoncer deux jalons importants en lien avec la présence du Port de Montréal en Montérégie : une entente pour la préservation de l’écosystème de la région et une étape-clé vers la réalisation du grand projet d’expansion à Contrecœur.

Hier, jeudi 27 août, un partenariat d’envergure a été annoncé avec la Fédération de l’UPA dans le cadre du programme environnemental ALUS Montérégie.

D’autre part, l’APM a lancé au début du mois d’août un processus d’approvisionnement public en prévision de la conception et de la construction du terminal Contrecœur. À travers cet appel de qualification, l’APM présélectionnera jusqu’à trois entreprises sur la base de critères techniques et financiers. Ces entreprises seront, dans un deuxième temps, invitées à répondre à l’appel de proposition en prévision de la construction qui, sous réserve de l’obtention des autorisations et permis requis, débutera en 2021. (photo APM)

Située dans une zone industrielle, la réserve foncière de Contrecœur a été acquise il y a plus de 30 ans par l’Administration portuaire de Montréal et a fait l’objet d’une planification collaborative minutieuse pour soutenir le développement de la chaîne d’approvisionnement au Québec et dans l’Est du Canada.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories