Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Rapatriement achevé de plus de 600 marins de Kiribati

Plus de 600 marins de Kiribati piégés à l’étranger à la suite de la pandémie de COVID-19 ont maintenant été rapatriés, certains après deux ans de blocage, a annoncé la Chambre internationale de la marine marchande.
Les six derniers marins ont atterri lundi par avion à Tarawa. Cela a marqué la fin d’un effort de rapatriement de deux ans mené par une coalition d’employeurs, de syndicats et d’ONG travaillant avec le gouvernement de Kiribati.
Le gouvernement de Kiribati, dans le centre de l’océan Pacifique, a appliqué une politique «zéro-covid» pendant la pandémie, mettant en œuvre des verrouillages totaux des voyages entrants. Les employeurs de marins ont commencé à héberger les marins de Kiribati au Danemark et en Allemagne au début de 2021 à la fin de leurs contrats. Les marins étaient logés et nourris par leur employeur en attendant une modification des protocoles frontaliers de Kiribati. Tous les marins ont reçu leur dose complète de vaccin s’ils n’avaient pas été vaccinés pendant leur contrat.
Les marins ont commencé à rentrer chez eux en groupes à partir de novembre 2020. En avril 2021, 362 marins de Kiribati sont revenus via Fidji à Tarawa sur des vols organisés par le gouvernement de Kiribati. En novembre 2021, 141 marins Kiribati sont revenus sur un navire loué par leur employeur.
Début 2022, 73 marins ont été rapatriés par groupe d’une dizaine sur des vols affrétés par le gouvernement de Kiribati, des employeurs et une organisation religieuse de soutien aux marins.
Les six derniers marins ont maintenant été rapatriés des Fidji et termineront leur quarantaine dans une installation gouvernementale, comme tous les marins rapatriés avant le départ et à l’arrivée, a indiqué l’ICS.
S’exprimant sur le retour des marins, Guy Platten, secrétaire général de la Chambre internationale de la marine marchande, a déclaré : « C’est un énorme soulagement de voir enfin tous les marins de Kiribati rentrer chez eux dans leurs familles, mais cela n’aurait jamais dû être aussi difficile de ramener ces marins chez eux. . « Les gouvernements doivent examiner les difficultés auxquelles ces travailleurs clés ont été confrontés et se demander si c’était vraiment nécessaire ? « Nous devons tirer les leçons de cette leçon et nous assurer qu’une politique est mise en place pour que cela ne se reproduise plus jamais. » (Photo du drapeau des Kiribati)

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories