Partenariat entre Canada Steamship Lines et Sel Windsor pour la construction d’un nouveau navire autodéchargeur

 

MONTRÉAL – K+S Sel Windsor Ltée et Canada Steamship Lines, division du Groupe CSL, ont annoncé un partenariat stratégique pour la construction d’un nouveau navire autodéchargeur de pointe d’une capacité de 26 000 tonnes de port en lourd, et qui ouvrira une nouvelle voie en matière de navigation sécuritaire, durable et efficace dans le golfe du Saint-Laurent et la région des Grands Lacs.

La cérémonie de pose de la quille du nouveau navire s’est déroulée le 29 janvier 2021 au chantier naval de Chengxi à Jiangyin, en Chine. Il est prévu que le navire entrera en service aux Îles-de-la-Madeleine au début de la saison de navigation 2022.

Misant sur leurs valeurs communes de sécurité, de durabilité et d’innovation, Sel Windsor et CSL ont entrepris la construction sur mesure du nouveau navire en août 2020 après plusieurs années de planification concertée incluant une analyse d’impact environnemental, des évaluations de la sécurité du personnel en mer et à terre, une évaluation de l’efficacité des opérations de fret et une optimisation de la navigation.

Le navire au design particulier est spécifiquement adapté au besoin de Sel Windsor de transporter du sel de déglaçage depuis son site de Mines Seleine, aux Îles-de-la-Madeleine, vers les dépôts de Montréal et Québec, ainsi que d’autres destinations au Québec et à Terre-Neuve. Les livraisons régulières et ponctuelles de sel de déglaçage de Sel Windsor contribuent à garder les routes sécuritaires durant la saison hivernale dans l’est du Canada.

Le nouveau navire apportera, à long terme, une solution de transport maritime sécuritaire, fiable et durable à cette région qui compte sur la production de Mines Seleine.

« Ce partenariat avec CSL illustre notre volonté de prouver non seulement que nous pouvions, mais aussi que nous devions faire mieux. Il importe en effet de remettre en cause le statu quo, en particulier quand nous avons la possibilité de réduire notre impact environnemental et d’accroître la sécurité de nos opérations tout en procurant à la population canadienne le sel de déglaçage qu’elle connaît et qu’elle apprécie », a fait valoir Tom Labash, gestionnaire, Distribution maritime, chez Sel Windsor.

 Étant donné le chevauchement de la route de transport du sel et de l’environnement marin sensible des Îles-de-la-Madeleine dans le golfe du Saint-Laurent, Sel Windsor et CSL ont uni leurs efforts sur diverses innovations propres à renforcer la durabilité et à réduire l’empreinte environnementale du nouveau navire, notamment :Des moteurs diésels-électriques de niveau 3 et une coque au design unique contribuant à réduire les émissions de COet à améliorer l’efficacité énergétique; un système de traitement des eaux de ballast pour atténuer le transfert d’espèces envahissantes; et une machinerie plus silencieuse qui réduira le bruit généré par le navire par souci de protéger les populations de baleines noires de l’Atlantique Nord et d’autres mammifères marins du secteur.

On prévoit que, par rapport à son prédécesseur, le nouveau navire générera environ 25 % moins d’émissions de gaz à effet de serre et 80 % moins de polluants atmosphériques nocifs.

« Nous sommes honorés d’unir nos forces à celles de notre client de longue date, Sel Windsor, un partenaire visionnaire disposé à prendre des engagements concrets pour intégrer à sa chaîne d’approvisionnement des solutions axées sur la durabilité et la sécurité », a commenté Louis Martel, président et chef de la direction, Groupe CSL. « C’est avec enthousiasme que CSL entreprend de diriger la conception et la construction de ce navire innovant pour son client et, par le fait même, passe à un autre niveau en matière de sécurité et de durabilité environnementale en eaux canadiennes. Nous tenons par ailleurs à remercier le ministère des Transports du Québec pour sa participation financière, qui s’inscrit dans son programme d’amélioration de l’efficacité des transports maritimes, aériens et ferroviaires. Grâce à cet appui généreux, CSL peut acquérir et installer les équipements qui permettront de réduire les émissions de gaz à effet de serre du nouveau navire. » (Photo CSL)

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories