Le canal de Panama augmente son tonnage

Panama City, Panama – Le canal de Panama a annoncé la clôture du premier semestre de l’exercice 2020 avec une augmentation de 4,4% du tonnage à 258,4 millions de tonnes du canal de Panama (PC / UMS), tout en surveillant de près l’impact mondial de la COVID-19.

En termes de tonnage total, le segment des conteneurs a continué de mener avec 82,1 millions de tonnes PC / UMS au cours de l’exercice 20 octobre-mars, suivi par les vraquiers avec 41,8 millions de tonnes PC / UMS et les pétroliers avec 39,9 millions de tonnes PC / UMS.

«Malgré les défis auxquels l’industrie est confrontée aujourd’hui, nos chiffres démontrent que le commerce mondial est toujours en mouvement et que le canal de Panama joue toujours son rôle pour aider à assurer la continuité des chaînes d’approvisionnement mondiales», a déclaré l’administrateur du canal de Panama, Ricaurte Vásquez Morales. «Bien que nous soyons confrontés à l’incertitude dans les semaines à venir, nous nous engageons, plus que jamais, à faire en sorte que notre itinéraire reste ouvert et fiable pour les communautés du monde entier qui dépendent de nous pour les biens essentiels.»

Le canal de Panama surveille et évalue également de près l’évolution de la pandémie afin d’avoir une image globale de la situation, tout en s’assurant que les données les plus à jour sont utilisées pour éclairer la prise de décision du canal. Cela comprend la planification de scénarios en cours, ainsi que la surveillance étroite de divers facteurs qui stimulent le commerce mondial, y compris, mais sans s’y limiter: l’état des relations commerciales Sino-Américaines, la mise en ?uvre des directives IMO2020, le prix du pétrole, la mise en ?uvre des mesures de conservation de l’eau et des projets d’assainissements, ainsi que l’utilisation d’itinéraires alternatifs, notamment le canal de Suez, le cap de Bonne-Espérance et l’intermodal.

Pour protéger les opérations de transit soutenues du canal de Panama, la voie navigable a commencé à adopter une série de procédures de sécurité dans toutes ses opérations en janvier, conformément aux directives du ministère de la Santé du Panama (MINSA), qui se sont depuis intensifiées au sein de ses effectifs. Les changements récents comprennent la réduction du personnel sur place du canal de Panama à ceux qui sont essentiels aux opérations de transit, et leur stricte conformité avec les directives énoncées par les autorités sanitaires panaméennes pour tous les transits de navires, entre autres efforts.

Pour protéger la santé et la sécurité de la main-d’?uvre du Canal et des équipages des clients, tout le personnel du Canal, y compris les pilotes, les officiers et les lamaneurs qui peuvent avoir besoin d’embarquer sur des navires en transit, est transporté en petits groupes afin de réduire les risques de propagation du virus. Tous les navires arrivant dans les eaux du canal de Panama sont également tenus de signaler leurs derniers ports d’escale et tout changement d’équipage dans les deux semaines précédant leur arrivée dans tout port disposant d’une alerte de propagation COVID-19. (Photos Autorité du canal de Panama)

 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories