Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Nouvelle usine d’hydrogène proposée pour le Port de Belledune

L’Administration portuaire de Belledune (APB) a conclu une entente de principe avec Cross River Infrastructure Partners pour l’aménagement d’une installation de production d’hydrogène vert sur le site du port du nord du Nouveau-Brunswick, ce qui contribuera à l’atteinte des objectifs provinciaux, fédéraux et mondiaux en matière de transition vers un futur où l’énergie est propre.

Cette entente d’aménagement appuiera les efforts que le Port de Belledune déploie pour diversifier ses activités et développer de nouvelles industries propulsées par de l’énergie renouvelable.

La semaine prochaine, l’APB et Cross River participeront à l’exposition germano-canadienne de l’Atlantique sur l’hydrogène renouvelable qui aura lieu le 23 août à Stephenville (Terre-Neuve). L’exposition mettra l’accent sur le renforcement de la collaboration canado-allemande sur les chaînes d’approvisionnement en hydrogène durable.

« Nous croyons que le Port de Belledune est le meilleur emplacement dans l’Est du Canada pour établir cette installation innovatrice de production d’hydrogène vert », explique Rishi Jain, directeur général de Cross River Infrastructure Partners. « Belledune est un port bien établi et actif toute l’année jouissant d’un accès facile aux marchés clés de l’Union européenne et de l’Amérique du Nord que nous ciblons. Comme une grande partie de l’infrastructure requise est déjà en place, y compris une source cruciale d’énergie propre et des installations de distribution substantielles pour alimenter nos activités, nous considérons qu’il s’agit d’une occasion intéressante pour toutes les parties concernées. »

L’hydrogène vert est perçu comme une solution à long terme pour le remplacement des combustibles fossiles aux quatre coins du monde, y compris au Canada, aux États-Unis et en Europe. C’est un carburant à carbone zéro qui émet uniquement de l’eau s’il est produit à l’aide d’énergie produite sans émissions de carbone. Quand il est converti sous sa forme d’ammoniac, l’hydrogène propre est dense et assez stable pour être expédié sur de longues distances. Le développement commercial à grande échelle et à long terme d’hydrogène commercial destiné à servir de combustible est encouragé par des accords commerciaux, des politiques mises en place et des investissements dans les infrastructures publiques un peu partout dans le monde.

Le projet de Belledune utiliserait 200 MW de puissance garantie propre pour produire de l’ammoniac pour l’exportation. Des agrandissements prévus créeraient la capacité de répondre à des besoins en énergie locaux et mondiaux.

En fonction des résultats des études de faisabilité et des évaluations environnementales, de l’exécution de la diligence raisonnable et de l’obtention des permis nécessaires, l’usine de production d’hydrogène pourrait être opérationnelle d’ici 2027.

« En tant qu’administration portuaire fédérale, nous accueillons favorablement l’occasion de soutenir les efforts du Canada pour la mise en place de solutions durables pour le monde », mentionne Denis Caron, président- directeur général de l’Administration portuaire de Belledune.

« Cette entente est une étape importante dans le plan de notre port visant à favoriser de nouveaux investissements, à soutenir la transition vers l’énergie verte et à être une source de prospérité pour tous les Néo-Brunswickois. »

Cross River et le Port de Belledune travaillent en étroite collaboration avec les gouvernements fédéral et provincial ainsi qu’avec les leaders autochtones locaux dans le cadre du projet.

« La Première Nation de Pabineau a le plaisir de soutenir le Port de Belledune sur la voie de la création d’une industrie propre s’appuyant sur l’énergie renouvelable dans notre région. Cette collaboration est une bonne première étape pour réaliser notre potentiel et je suis impatient d’assister à son épanouissement et à la création de possibilités de partenariats, de développement économique et d’emploi pour les Autochtones », souligne Terry Richardson, le chef de la Première Nation de Pabineau.

L’APB et Cross River travaillent en étroite collaboration avec les services publics du Nouveau-Brunswick pour obtenir de l’énergie propre déjà accessible à l’aide du réseau de distribution pour la première phase du projet.

« Le secteur de l’énergie est en pleine transformation et nous voulons faire partie de l’avenir », indique Lori Clark, présidente-directrice générale d’Énergie NB. « Cet avenir passe par l’intégration de nouvelles technologies et ce projet en est un exemple. Notre rôle dans le cadre de ce projet sera de veiller à ce que l’infrastructure nécessaire soit en place pour appuyer ce qui est proposé et nous sommes impatients de poursuivre notre collaboration avec les promoteurs.

L’Administration portuaire de Belledune a presque achevé un plan de développement à long terme auquel ont contribué l’industrie, des intervenants de la collectivité et des détenteurs de droits ancestraux des Autochtones. Le plan vise la diversification des activités du port et l’élaboration d’un carrefour de l’énergie verte pour stimuler le développement économique régional et affirmer le leadership du Nouveau-Brunswick dans la transition mondiale vers un avenir sobre en carbone. (Photo Port de Belledune)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page