Nouveau règlement pour améliorer la sécurité maritime, la sureté et la protection des milieux marins au Canada

OTTAWA – Le gouvernement du Canada a franchi une autre étape importante quant à son engagement de continuer d’améliorer la sécurité du secteur des transports du Canada par une modernisation des lois et des règlements. Le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada a publié le nouveau Règlement de 2020 sur la sécurité de la navigation maritime, qui s’applique à présent aux navires commerciaux de toutes tailles, y compris les bateaux de pêche, les bateaux de travail, les bateaux-taxis et les traversiers. 

Le nouveau règlement, qui tient compte de vastes consultations auprès des Canadiens et de l’industrie maritime, regroupe neuf règlements de sécurité maritime en un seul qui :

-Fournit un langage plus clair et plus à jour sur l’équipement de sécurité requis pour la navigation;

-Exige que les propriétaires de navire disposent d’un équipement permettant de réduire le risque de collisions susceptibles d’entraîner des incidents de pollution, comme les déversements d’hydrocarbures, et de menacer la faune et la flore marine en voie de disparition, comme les baleines;

-Exige de l’équipement de sauvetage qui transmettra des signaux d’urgence et fournira la position du navire;

-S’applique à plus de 23 000 navires commerciaux de toutes tailles;

-S’harmonise mieux avec les normes internationales de sécurité maritime, comme la Convention internationale pour la sauvegarde de la vie humaine en mer.

Le Règlement de 2020 sur la sécurité de la navigation maritime comprend également des exigences accrues visant à répondre à d’importants problèmes de sécurité mis en évidence lors de graves incidents maritimes, comme le chavirement mortel du Leviathan II en 2017, après quoi le coroner en chef, le Bureau de la sécurité des transports du Canada et la vérificatrice générale ont tous formulé des recommandations clés en matière de sécurité. Ces recommandations comprennent l’obligation pour les navires commerciaux d’avoir à bord de l’équipement afin d’améliorer les efforts de recherche et de sauvetage, et d’éviter les collisions.

Bien que certaines exigences s’appliquent immédiatement, d’autres entreront en vigueur au cours des prochaines années : les exigences relatives aux systèmes d’identification automatique prendront effet en avril 2021, les systèmes électroniques de visualisation des cartes marines en octobre 2021 et les systèmes d’alarme du quart à la passerelle en janvier 2022.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories