Banner
Banner
Banner
Banner
E-mail


 


L'AFCDC, Chantier Davie Canada et Groupe CSL Inc. établissent un partenariat vert avec Innovation Maritime


2019-11-08

McKeil Marine's Evans Spirit  won the International Bulk Journal's 2016 Ship of the Year Award during the IBJ's Salute to Excellence in the Maritime Bulk Industry gala awards ceremony in London, UK on November 21.
"It's a fantastic way to closeout our 60th anniversary year: having a vessel named after our founder, Evans McKeil, win this prestigious international award," said Steve Fletcher, President and CEO of McKeil Marine.
Acquired by McKeil in 2015, the Evans Spirit is a cargo ship with the shallow draught characters of a tug and barge; however, compared to a tug-and-barge unit, she can transport approximately 40 per cent more cargo about 50 per cent faster on a very similar amount of fuel.  She is in service throughout the Great Lakes and St. Lawrence River.
Evans Spirit was shortlisted for 2016 Ship of the Year competing with three other vessels: CS Bright, Mitsui OSK Lines, Japan;  Damen Shipyards, Netherlands; and MN Baroque, Swiss Marine, Switzerland. The award is presented to the owner, operator or builder of an outstanding individual bulk ship. Judged on operational efficiency, design innovation, safety and environmental protection, the Evans Spirit was selected as winner. (Photo Paul Beesley).

 

 

 

L'Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada, Innovation Maritime, Chantier Davie Canada et Groupe CSL Inc. ont établi un partenariat vert pour le lancement officiel du projet de réduction de l'empreinte environnementale des navires opérant sur le Saint-Laurent (REVOS) lors d'un déjeuner d'affaires qui a eu lieu hier matin à Lévis.

Grâce à un financement majeur (2 millions $) accordé par le gouvernement du Canada par le biais du Programme Renforcement de l'Innovation (RI) du CRSNG, et l'implication d'une dizaine d'entreprises, notamment le Chantier Davie Canada pour un montant de 50 000 $, le projet REVOS va se déployer sur une période de 5 ans. L'objectif général du projet est de contribuer à la recherche de solutions pratiques, innovantes et abordables pour améliorer la performance environnementale des navires opérant sur le fleuve Saint-Laurent.

 

Ce projet visera les navires actifs sur le Saint-Laurent (navires marchands, bateaux de travail, navires de croisières, traversiers, etc.) et s'axera autour de deux grands thèmes : la diminution des émissions atmosphériques et l'amélioration de l'efficacité énergétique. Le projet sera dirigé par l'équipe d'Innovation maritime, un centre de recherche appliquée basé à l'Institut Maritime du Québec à Rimouski et actif dans le secteur depuis bientôt vingt ans.

Pierre Drapeau, vice-président et porte-parole de l'Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada (AFCDC), a déclaré : «?Nous nous réjouissons que 879 fournisseurs qui sont présents dans 13 régions administratives pourront, à travers l'initiative de recherche d'Innovation Maritime, acquérir de nouvelles connaissances et se positionner plus efficacement dans l'industrie maritime québécoise et canadienne.?»

Frédérik Boisvert, vice-président de Chantier Davie Canada, a ajouté : «?En tant que chef de file de l'industrie maritime québécoise, nous serons particulièrement attentifs aux débouchés commerciaux de ce projet novateur. Notre ambition est de devenir un leader des technologies propres, notamment au chapitre des navires à propulsion électrique.?»

Sylvain Lafrance, directeur général d'Innovation Maritime, a déclaré : «?Nous sommes ravis de la participation active et de la contribution financière de Chantier Davie Canada et de ses fournisseurs dans ce projet très porteur pour l'écosystème du fleuve Saint-Laurent. Le projet REVOS permettra également de tisser des liens privilégiés entre IMAR et des entreprises (PME) oeuvrant ou désirant se positionner dans le domaine maritime.?»

Quant à Louis Martel, président et chef de la direction de Groupe CSL Inc., il affirme que : «?CSL collabore avec Innovation maritime sur plusieurs projets qui visent à réduire l'empreinte environnementale du transport maritime, déjà le moyen le plus écoénergétique d'expédier du vrac sec. L'obtention du projet REVOS par Innovation maritime va nous permettre d'accélérer et d'amplifier notre collaboration, nous permettant de poursuivre nos efforts pour être toujours plus responsables en continuant de jouer un rôle essentiel de la chaine de transport des matières premières des entreprises du Québec et du Canada. Photo: Pierre Terrien

 
Banner
Banner
Banner
Banner
Banner