Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

MSC « choqué » par la plainte d’un expéditeur déposée auprès de FMC

 

Mediterranean Shipping Company a déclaré aujourd’hui qu’elle était choquée d’apprendre les accusations portées par MCS Industries et la plainte déposée par MCS Industries auprès de la FMC, dont un avis a été publié par la FMC le 3 août. (Voir MM 2 août).

MSC n’a reçu aucune plainte formelle de MCS Industries avant le dépôt, ou en relation avec les accusations ultérieures portées dans les médias, dont beaucoup restent vagues et non fondées et visent à tort MSC.

Alors que MSC étudie encore une partie du contenu de cette plainte particulière, la société ne reconnaît pas les lacunes alléguées dans la réservation des allocations de fret prévues pour cet expéditeur. En outre, MSC ne vend pas illégitimement l’espace attribué à MCS Industries dans le cadre de ses contrats de service à d’autres expéditeurs.

MSC rejette également l’accusation de collusion entre transporteurs avancée dans la plainte. MSC et la compagnie maritime COSCO ne font pas partie de la même alliance de transport de conteneurs et, en tant que tels, n’ont aucune coopération opérationnelle par le biais d’un accord de partage de navire (VSA) ou d’un accord d’affrètement de créneaux (SCA) où que ce soit dans le monde.

MSC continue de déployer de grands efforts pour fournir à ses clients un service continu dans des conditions de marché extraordinaires et s’engagera par le biais des canaux appropriés et des processus officiels, selon les besoins, en vue de réfuter les allégations sans fondement et de fournir des ensembles de faits précis. MSC examine également si, au regard des faits réels, l’une quelconque des allégations constitue une diffamation. (Photo MSC)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page