L’ICS lance un guide de vaccination pour garantir la sécurité des gens de mer

 

L’International Chamber of Shipping (ICS) a coordonné un certain nombre d’organismes maritimes en lançant un guide pratique sur les vaccinations contre le COVID-19 à utiliser dans toute l’industrie. Le guide fait partie d’un effort visant à garantir que les gens de mer sont tenus en sécurité et pleinement informés en ce qui concerne les vaccins, tout en maintenant l’intégrité des chaînes d’approvisionnement mondiales.

Coproduit avec l’Association internationale de santé maritime, Intertanko et la Fédération internationale des transports (ITF), le guide est distribué aux armateurs pour être utilisé par les équipages. On espère que le guide aidera à lutter contre la propagation de la désinformation sur les vaccins en fournissant une source d’information fiable aux membres d’équipage.

Guy Platten, secrétaire général de l’ICS, a déclaré: «Le guide comprend des informations simples sur les différents types de vaccins disponibles dans le monde et leurs avantages en matière de sécurité pour toutes les parties impliquées dans le transport maritime mondial. Il s’agit de contrer la désinformation «anti-vaxx» ​​qui circule en ligne et qui pourrait dissuader les équipages de se faire vacciner.

«Souvent, les médias sociaux sont le principal moyen par lequel les gens de mer restent en contact avec leur famille et leurs proches lorsqu’ils sont en mer, mais ils peuvent également conduire à la propagation d’inexactitudes autour des vaccins et rendre les équipages moins disposés à se faire vacciner. Certains membres d’équipage peuvent également être réticents en raison de préoccupations religieuses concernant les vaccins contenant de l’alcool ou des produits carnés. »

Le lancement intervient alors que divers pays envisagent de lancer des programmes restrictifs de passeport pour les vaccins, qui, selon ICS, pourraient mettre les armateurs dans une position impossible. Cela pourrait également aggraver la crise actuelle du changement d’équipage, avec la crainte que le chiffre de 200 000 marins touchés augmente si davantage de pays commencent à demander aux gens de mer de se faire vacciner avant que les navires ne puissent entrer dans leurs ports.

L’ICS fait partie de plusieurs organismes de l’industrie qui demandent que les gens de mer soient traités comme des travailleurs clés et prioritaires pour les vaccins (plus de la moitié de la main-d’œuvre, environ 900 000, provient de pays en développement où le déploiement dirigé par le gouvernement ne les atteindra peut-être pas avant 2024). Cela permettrait aux gens de mer de continuer à transporter des biens vitaux, de la nourriture et des fournitures médicales, mais la clé du succès sera de s’assurer que les équipages sont aussi bien informés que possible sur les différents vaccins.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories