Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Les dirigeants de l’industrie du transport maritime, éminents participants au prochain sommet des Nations Unies sur le changement climatique

Un grand rassemblement de cadres supérieurs des plus grandes compagnies maritimes du monde et de représentants des États maritimes se tiendra à Glasgow lors d’une conférence intersectorielle sur la décarbonisation, a annoncé l’International Chamber of Shipping (ICS). L’événement parallèle officiel de la COP 26 de l’industrie du transport maritime, Shaping the Future of Shipping, réunira des dirigeants des secteurs du transport maritime, de l’énergie, du climat et des ministres internationaux pour traduire les ambitions du gouvernement énoncées lors du sommet des dirigeants de la COP et identifier des actions et des recommandations pour toutes les parties, y compris les États membres de l’OMI.
Organisée au Scottish Event Campus (SEC), le plus grand centre d’exposition d’Écosse, la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique commence le 31 octobre et se termine le 12 novembre. Près de 200 pays seront représentés.
Parmi les nouveaux participants confirmés figurent Patricia Espinosa, secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Rt Hon Nusrat Ghani, député, et Francesco La Camera, directeur général de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA). Les ministres de Belgique, de Chypre, du Chili, de Grèce, du Panama et du Kenya sont également confirmés pour assister à la conférence.
L’événement au niveau ministériel du 6 novembre mettra en vedette certaines des plus grandes personnalités mondiales du transport maritime, de l’énergie et de la finance. Les discussions devraient informer la conférence sur le climat de la CCNUCC et la prochaine réunion du comité climatique de l’OMI définissant la décarbonisation. Les participants discuteront également des moyens d’accélérer la R&D indispensable pour l’expédition et d’une proposition de taxe carbone.
Les représentants du transport maritime international comprendront Rolf Habben Jansen, PDG, Hapag-Lloyd AG, Christine Cabau Woehrel, PDG, CMA Ships et responsable des flottes et des actifs, CMA CGM, Bud Darr, EVP Politique maritime et affaires gouvernementales, MSC Group, William Fairclough , directeur général, Wah Kwong Maritime Transport Holdings, Hong Kong SAR, Lasse Kristoffersen, PDG, Torvald Klaveness, Jeremy Nixon, PDG, ONE Group, Vandita Pant, directeur commercial, BHP, Esben Poulsson, président exécutif, Enesel PTE et président, International Chamber of Shipping, Svein Steimler, président-directeur général, NYK Group Europe Ltd, Bo Cerup-Simonsen, PDG, Maersk McKinney Møller Center for Zero Carbon Emissions, et Kitack Lim, secrétaire général de l’Organisation maritime internationale.
Les participants comprendront également Joan McNaughton, présidente du Climate Group, Lord John Browne, président de BeyondNetZero, et Javier Manzanares, directeur exécutif adjoint du Fonds vert pour le climat.
La conférence cherche à créer des solutions et des collaborations entre les gouvernements nationaux et l’industrie qui feront avancer des propositions pour créer des navires à zéro émission, accélérer les investissements et garantir que la transition est équitable.
Les sujets de discussion à la conférence comprendront :
• Les enjeux et engagements de la décarbonation
• R&D, mesures basées sur le marché et cadres politiques mondiaux
• La réduction des risques politiques et financiers
• Assurer une transition juste
L’industrie mondiale du transport maritime a déjà demandé à l’ONU de réduire de moitié le délai prescrit par l’industrie pour une décarbonisation complète jusqu’en 2050. La Chambre internationale de la marine marchande a également soutenu un fonds de R&D de 5 milliards de dollars pour garantir que les navires océaniques à zéro carbone sont à l’eau d’ici 2030. L’industrie soutient en outre une proposition visant à imposer une taxe carbone sur les navires de plus de 5 000 tonnes brutes via un mécanisme mondial basé sur le marché.
Shaping the Future of Shipping se tiendra le 6 novembre au Centre de technologie et d’innovation de l’Université de Strathclyde, en pleine COP26. MSC est le sponsor principal de l’événement, avec DNV, BP et Hapag Lloyd parmi les autres sponsors.
Guy Platten, secrétaire général de l’International Chamber of Shipping, a déclaré : « C’est inspirant de voir le niveau de participation et le calibre des participants à Shaping the Future of Shipping. Nous rassemblons les plus grands armateurs du monde, aux côtés de poids lourds de l’énergie, de la finance, du climat et des politiciens internationaux.
« Cette rencontre des esprits sans précédent est en marche depuis 2019, et l’événement officiel de la COP26 du transport maritime montre l’ampleur de notre engagement à décarboner le secteur. Nous rassemblons des personnes qui créent des plans, pas des promesses, et qui ne discuteront pas seulement des défis au sein de l’industrie, mais de la transformation énergétique plus large nécessaire pour lutter contre le changement climatique.
« Le transport maritime est l’épine dorsale de l’économie mondiale. Cela n’a jamais été aussi évident qu’aujourd’hui. Alors que les dirigeants mondiaux envisagent un avenir vert, ils doivent éliminer le risque politique lié aux politiques de décarbonation. Cela commence par la transition énergétique dans les industries clés qui sous-tendent le commerce mondial. » (Photo de Dreamstime du Scottish Event Campus)

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email