Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Le resserrement des capacités de transport entrave la reprise économique mondiale

 

Une industrie du transport maritime de conteneurs « à plein régime » fixe des limites à ce que le commerce international peut contribuer à la reprise post-pandémique. La pénurie de navires et d’équipements sur les marchés mondiaux du transport de conteneurs entrave le rythme de la reprise économique dans les pays sortants de restrictions pandémiques, selon la dernière revue trimestrielle du marché du transport maritime de conteneurs publiée par le Global Shippers Forum et le cabinet de conseil MDS Transmodal.

L’examen rend compte de huit indicateurs de performance du marché mondial du transport maritime de conteneurs en utilisant des données accessibles au public pour le premier trimestre de 2021. Ces données ne sont pas affectées par la fermeture du canal de Suez le 23 mars pendant six jours, mais les effets de celle-ci sur le commerce et le transport maritime au deuxième trimestre de cette année sera pris en compte dans le prochain examen qui sera publié le 1er août 2021.

Commentant les conclusions, James Hookham, secrétaire général du Global Shippers Forum, a déclaré : « Les expéditeurs du monde entier sont sous le choc face à l’effondrement des performances de service et à l’augmentation implacable des tarifs d’expédition. Les dernières données confirment les expériences anecdotiques d’expéditeurs qui peinent à réserver des créneaux de conteneurs sur une flotte qui n’a guère augmenté et qui ont besoin d’absorber la hausse incessante des tarifs qui érode leurs propres marges bénéficiaires.

 « Ce que les données ne montrent pas, c’est la cargaison laissée sur le quai. Le fait que la production industrielle ait continué d’augmenter au cours des trois premiers mois de l’année, mais que le nombre de conteneurs transportés ait en fait légèrement diminué, montre qu’il s’agit d’une industrie qui a atteint son « maximum ». Cela provoque déjà des pénuries de produits et de matériaux indispensables à la reprise des économies après les traumatismes de la pandémie de Coronavirus.

«Les compagnies maritimes continuent d’augmenter leurs prix avec de nouvelles augmentations générales des tarifs annoncées dans la plupart des transactions par la plupart des transporteurs. Celles-ci sont imputées aux expéditeurs qui font grimper les prix pour sécuriser les créneaux et l’équipement. Soyons clairs, la raison pour laquelle les tarifs d’expédition augmentent est que les compagnies maritimes continuent de les augmenter. Si les expéditeurs étaient responsables, alors le marché aurait trouvé son propre niveau.

« Les gouvernements du monde doivent réaliser de toute urgence que les perspectives d’une reprise économique rapide dépendent d’une reprise du commerce international à des coûts et des niveaux de service prévisibles. À l’heure actuelle, le double coup dur des pressions inflationnistes et des pénuries chroniques de produits essentiels pourraient perturber la reprise espérée des activités normales. »

 Mike Garratt, président de MDS Transmodal, a déclaré : « Les conditions de l’offre et de la demande au premier trimestre 2021 étaient similaires à celles du quatrième trimestre 2020 en ce sens que la demande a chuté de 1 % et que le déploiement prévu de la capacité d’expédition mondiale a augmenté de 2 %, une baisse continue de la fiabilité du service et du por et les appels ont probablement annulé tout avantage marginal de ce solde. Les taux de fret moyens ont continué à s’accélérer ; les revenus bruts de fret par EVP ont augmenté d’environ 40 %, tandis que les tarifs au comptant ont augmenté encore plus rapidement. » (Photo Shutterstock)

A ‘maxed-out’ container shipping industry is setting limits on what international trade can contribute to post-Pandemic recovery. The shortage of vessels and equipment in global container shipping markets is hindering the pace of economic recovery in countries emerging from pandemic restrictions, says the latest Container Shipping Market Quarterly Review issued by the Global Shippers Forum and MDS Transmodal consultancy.

The Review reports on eight performance indicators of the global container shipping market using publicly available data for the first quarter of 2021. These data are unaffected by the closure of the Suez Canal on 23 March for six days, but the effects of this on trade and shipping in the second Quarter of this year will be captured in the next Review to be issued on 1 August 2021.

Commenting on the findings, James Hookham, Secretary General of Global Shippers Forum, said: “Shippers around the world are in a state of shock at the collapse of service performance and the remorseless rise in shipping rates. The latest data confirms the anecdotal experiences of shippers struggling to book container slots on a fleet that has hardly grown and needing to absorb the relentless rise in rates that is eroding their own profit margins.

 “What the data don’t show is the cargo left behind on the dock. The fact that industrial output continued to rise over the first three months of the year, but the number of containers carried actually fell slightly shows this is an industry that has ‘maxed out’. This is already causing shortages of products and materials essential to the recovery of economies after the traumas of the Coronavirus pandemic.

“Shipping lines continue to pump up their prices with further General Rate Increases announced in most trades by most carriers. These are blamed on shippers bidding up prices to secure slots and equipment. Let’s be clear the reason shipping rates are going up is because shipping lines keep increasing them. If shippers were responsible, then the market would have found its own level. 

“World governments urgently need to realise that the prospects of a rapid economic recovery are dependent on a resumption of international trade at predictable costs and levels of service. Right now, the double whammy of inflation pressures and chronic shortages of essential products could disrupt the hoped-for resumption of business as normal.”

 Mike Garratt, Chairman of MDS Transmodal, said: “Supply and demand conditions in Q1 2021 were similar to Q4 2020 in that while demand fell by 1% and scheduled deployment of global shipping capacity grew by 2% a continuing decline in service reliability and port calls probably cancelled out any marginal benefit to that balance. Mean freight rates have continued to accelerate; gross freight revenues per TEU have grown by around 40% while spot rates have grown even faster.” (Photo Shutterstock)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories