Le premier porte-conteneurs de 23000 EVP propulsé au GNL entre en service

Marseille – Le CMA-CGM Jacques Saade, le plus grand porte-conteneurs au GNL au monde, a rejoint hier la flotte du transporteur français CMA-CGM. Le navire amiral est le premier d’une série de neuf navires de 23 000 EVP. Il entamera aujourd’hui son voyage inaugural sur la French Asia Line (FAL) du Groupe CMA-CGM entre l’Asie et l’Europe du Nord, avec un service hebdomadaire de 13 escales en 84 jours.

L’entrée en flotte du CMA-CGM Jacques Saadé a été marquée par une cérémonie de baptême numérique unique en son genre qui a vu les représentants du chantier naval à Shanghai et la direction du groupe CMA-CGM à Marseille partager un moment marquant de leur histoire commune. Béni par le père Francis Fang, le navire a ensuite été officiellement nommé par sa marraine, Tanya Saadé Zeenny, qui a souhaité au navire, au capitaine et à son équipage la meilleure des chances pour leurs futurs voyages avec les mots traditionnels: «Que Dieu bénisse ce navire et tous ceux qui navigueront sur lui ».

À l’occasion de la mise en service du méga navire, Rodolphe Saadé, Président-directeur général, a déclaré: «Le CMA-CGM Jacques Saadé incarne notre engagement pour la planète. Ce navire a été amélioré avec les dernières technologies et est le résultat de 7 ans de recherche et développement. Tout en garantissant la sécurité de notre équipage, il préserve la qualité de l’air et fera partie de notre lutte contre le réchauffement climatique. Il améliore considérablement l’empreinte environnementale des marchandises transportées. Nous avons fait un grand pas en avant. Il faut aller plus loin pour construire des transports encore plus respectueux de l’environnement. »

Aujourd’hui, le GNL est la solution la plus avancée pour préserver la qualité de l’air. Il permet une réduction de 99% des émissions de dioxyde de soufre et de particules fines et de 85% des émissions de dioxyde d’azote, allant bien au-delà de la réglementation existante. Le GNL émet jusqu’à 20% de CO2 en moins par rapport à la motorisation au mazout. Cette technologie est l’une des premières étapes vers la réalisation de l’objectif ambitieux de neutralité carbone du Groupe CMA-CGM pour 2050.

En plus de la motorisation GNL, les navires proposent des technologies de pointe: la timonerie dispose des dernières technologies numériques embarquées pour assister le capitaine et l’équipage, en particulier pour les manœuvres portuaires. Ils comportent une proue droite redessinée avec un bulb intégré, un gouvernail de direction redessiné et une hélice redessinée qui améliorent considérablement l’hydrodynamique du navire, réduisant ainsi la consommation d’énergie.

Le CMA-CGM Jacques Saade, ainsi que ses huit navires jumeaux de 23 000 EVP (équivalent vingt pieds) seront immatriculés au Registre international français (FIR) et porteront un label spécifique «LNG Powered». Ils porteront les noms de monuments parisiens emblématiques et d’autres lieux et institutions renommés de toute la capitale française (Champs-Élysées, Palais Royal, Louvre, Rivoli, Montmartre, Concorde, Trocadéro et Sorbonne). CMA-CGM a choisi Total dans le cadre d’un partenariat industriel majeur pour leur approvisionner en gaz, ce qui fait de CMA-CGM, l’initiateur de la structuration d’un véritable domaine d’excellence du GNL dans le transport maritime. (photos CMA-CGM)

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories