Le Port de Montreal se réjouit du feu vert d’Ottawa pour le projet Contrecoeur

 

L’Administration portuaire de Montréal (APM) se réjouit de la décision du ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, Jonathan Wilkinson, relativement au projet d’expansion du Port de Montréal à Contrecoeur. Cette décision favorable, rendue après 5 années de consultations et d’analyses par l’Agence d’évaluation d’impact du Canada, permet de franchir un jalon décisif vers l’obtention des permis. L’APM peut ainsi poursuivre le développement du futur terminal à la lumière des conditions de réalisations adoptées par le ministre.

« Cette décision favorable ouvre la voie à la réalisation d’un nouveau terminal à conteneurs, une utilité publique essentielle au développement du Québec et du Canada. Les entreprises d’ici pourront ainsi profiter d’une infrastructure d’avenir aux retombées économiques considérables, tout en générant un impact minimal sur les écosystèmes humains, aquatique et terrestre » souligne Martin Imbleau, président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal.

L’APM entend poursuivre sa collaboration étroite avec les partenaires locaux et régionaux, notamment les différentes autorités concernées telles que les Premières Nations, afin de maximiser les retombées positives du projet.

Pour consulter la Déclaration de décision relative à l’évaluation environnementale, cliquez ici : Projet d’agrandissement du terminal portuaire de Contrecoeur – Canada.ca (iaac-aeic.gc.ca)

Située en zone industrielle, la réserve foncière de Contrecœur, acquise par l’Administration portuaire de Montréal (APM) il y a plus de 30 ans, fait l’objet d’une planification rigoureuse et concertée afin de soutenir le développement de la chaîne logistique du Québec et de l’est du Canada.

 D’ici 2024, avec l’appui de la Banque de l’infrastructure du Canada et du gouvernement du Québec, l’APM et des partenaires privés entendent y aménager un nouveau terminal à conteneurs à la fine pointe de la technologie en prévision de la manutention, à terme, de 1,15 million de conteneurs (EVP).

 Avantageusement située au cœur du principal bassin de consommateurs, d’importateurs et d’exportateurs du Québec et de l’est du Canada, proche des grands axes ferroviaires et autoroutiers, l’expansion du Port de Montréal à Contrecœur permettra de consolider les forces d’ici pour répondre efficacement aux besoins de demain. Ce projet renforcera, au cœur de la vallée du Saint-Laurent, un ensemble logistique de calibre mondial.

Comme prévu, la décision finale du ministre évoque de nombreux engagements qui doivent être respectés en matière de protection de l’environnement, notamment en ce qui concerne les habitats locaux des poissons et de la faune, et les questions de navigation.

Selon le rapport : « Le promoteur réalise les travaux de construction dans le milieu aquatique en dehors de la période de croissance des herbiers et de leur utilisation pour l’alimentation du chevalier cuivré (Moxostoma hubbsi). Le promoteur détermine, à la satisfaction de Pêches et Océans Canada, les dates du début et de fin de ces périodes pour toute année durant laquelle des travaux de construction ont lieu et avise l’Agence de ces dates avant d’entreprendre ces travaux.

« Le promoteur réalise le dragage requis pour la construction en utilisant une ou des méthode(s) de dragage de moindre impact afin de réduire les émissions de matières en suspension dans la colonne d’eau et de réduire les dépositions de sédiments dans les herbiers submergés situés en aval du projet désigné. »

Le port de Montréal doit également mettre en place des mesures pour sensibiliser les exploitants de navires desservant le projet à l’importance d’observer les réductions volontaires de vitesse des navires en vigueur entre Sorel-Tracy et Contrecoeur. Ces navires doivent se procurer les services d’au moins un remorqueur pour les manœuvres d’accostage et de largage.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories