Le grain alimente le début de la saison à Thunder Bay

 

La saison d’expédition 2021 du port de Thunder Bay a bien démarré. Les expéditions de fret du début de la saison au 30 avril étaient 20% plus élevées que la moyenne quinquennale. Le nombre de cargaisons de 1,27 million de tonnes métriques est en baisse de 9% par rapport à la même période en 2020.

La saison a débuté le 26 mars et les expéditions de mars ont dépassé les 300 000 tonnes métriques pour la première fois jamais enregistrée.

Les céréales continuent d’être à l’origine de la plupart des volumes de cargaison du port, totalisant 1,14 million de tonnes pour la période allant jusqu’à la fin du mois d’avril. Pour la troisième année consécutive, les céréalicultures de l’Ouest canadien ont produit des volumes presque records de blé, de canola et d’autres céréales et légumineuses en 2020. La forte production a entraîné des volumes élevés de report hivernal malgré une augmentation des exportations en 2020 résultant de la pandémie mondiale .

L’activité maritime au terminal Keefer en avril comprenait deux expéditions d’acier: des poutres structurelles et des rails en acier. Actuellement mis à terre dans une zone de dépôt nouvellement construite, l’acier sera expédié par chemin de fer vers des destinations dans l’Ouest canadien. Le volume des marchandises générales a dépassé 6 000 tonnes contre 5 400 tonnes l’année précédente.

Les escales des navires intérieurs (51) au cours de la période ont augmenté de 7 par rapport à l’an dernier, tandis que les escales d’océaniques ont diminué de 8. Une solide gamme d’océaniques est attendue en mai. (Photo du port de Thunder Bay)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories