Le canal de Suez bloqué par un porte-conteneurs d’Evergreen

 

La spectaculaire photo prise par Julianne Cona à bord du Maersk Denver, montre bien la fâcheuse position de l’Ever Given 

L’une des routes maritimes les plus utilisées au monde, vitale pour le transport aussi bien du pétrole que des biens de consommation, est bloquée. Un porte-conteneurs est actuellement échoué dans le Canal de Suez. Les opérations de déblocage sont en cours, a annoncé le président de l’Autorité égyptienne du Canal de Suez (SCA).

L’Ever Given de 20 388 EVP et long de 400 mètres, s’est mis en travers du canal le mardi 23 mars au petit matin, bloquant la voie par laquelle transite 10 % du commerce mondial.

« Le porte-conteneurs s’est échoué accidentellement, probablement après avoir été frappé par une rafale de vent », a déclaré un porte-parole d’Evergreen, n° 7 mondial du conteneur. L’incident s’est produit dans la section sud, au km 151, non loin de l’entrée côté mer Rouge, alors que le navire en provenance d’Asie faisait route vers le nord avec Rotterdam comme prochaine escale. Des vents de plus de 50 km par heure et une tempête de sable ont été constatés ce jour-là autour du canal. Le navire est complètement en travers avec sa proue enfoncée dans la rive est et sa poupe qui touche presque l’autre côté.

Selon Bloomberg, plus de 100 navires étaient en attente de pouvoir emprunter le canal. Sept remorqueurs de l’Autorité du canal et de Svitzer sont mobilisés pour essayer de remettre le navire pointant dans la bonne direction, ce qui pourrait prendre au moins 48 heures. Les autorités égyptiennes ont fermé le canal pour deux jours, ont-elles indiqué le 24 mars et on rouvert l’ancien canal pour détourner une partie du trafic jusqu’à ce que le navire échoué puisse à nouveau se déplacer.

Le Dr Sal Mercogliano, historien maritime basé en Caroline du Nord, a déclaré à la BBC que de tels incidents étaient rares, mais pourraient avoir «d’énormes ramifications pour le commerce mondial».

« C’est le plus gros navire jamais échoué dans le canal de Suez », a-t-il dit, ajoutant que le navire s’était logé dans le remblai et aurait perdu sa puissance et sa capacité de gouverner. « S’ils sont incapables de la libérer … à marée haute, ils vont devoir commencer à enlever des conteneurs. »

Sur son compte Instagram, Julianne Cona écrivait: «J’espère que ce ne sera pas trop long, mais à première vue, ce navire est super coincé. Ils avaient un tas de remorqueurs qui essayaient de le tirer et de le pousser plus tôt, mais cela n’allait nulle part… il y a une petite excavatrice essayant de creuser autour de la proue.

L’année dernière, 18 829 navires ont emprunté le canal, selon l’Autorité du canal de Suez (SCA), rapportant à l’Égypte 5,61 milliards de dollars de recettes. Cela représente 51 navires par jour en moyenne. 

Des échouements se produisent régulièrement, mais sont généralement réglés en quelques heures, sans perturber la circulation. Cet incident est le plus grave depuis juillet 2018 trois vraquiers et deux porte-conteneurs avaient été mêlés à une collision, interrompant la circulation sur la section sud. Mais jamais un navire de cette taille ne s’était encore échoué en plus de 150 ans de navigation sur le Canal de Suez.

Les opérations de déblocage sont en cours, a annoncé le président de l’Autorité égyptienne du Canal de Suez (Photo Reuters via SCA).

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories