Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Le Canada investit $1,2G dans la prochaine phase du Plan de protection des océans

Vancouver – Le ministre des Transports, l’honorable Omar Alghabra, a annoncé aujourd’hui que des fonds de plus de 1,2 milliard de dollars seront alloués à 29 initiatives dans le cadre de la prochaine phase du Plan de protection des océans. Depuis 2016, le gouvernement du Canada a consacré 3,5 milliards de dollars pour le Plan de protection des océans, soit le plus vaste investissement jamais consenti à la protection des côtes et des voies navigables du Canada.

Le nouvel investissement comprend 890,3 millions de dollars pour 19 initiatives visant à améliorer la sécurité maritime et les capacités de prévention et d’intervention du Canada. Des fonds de 337,3 millions de dollars seront investis dans 10 initiatives afin d’appuyer des mesures permettant d’établir des partenariats entre le gouvernement du Canada et les communautés autochtones et côtières pour mieux protéger nos eaux.

Depuis 2016, dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada investit dans des recherches scientifiques et des solutions afin d’aider à augmenter l’efficacité et l’exhaustivité de nos interventions en cas d’incident maritime, surtout les déversements d’hydrocarbures. Les investissements annoncés aujourd’hui permettront de poursuivre ce travail et d’étendre le Plan à de nouveaux domaines, notamment en faisant ce qui suit :

  • élaborer un système national coordonné d’intervention en cas de pollution, peu importe l’endroit ou le type de marchandise déversée;
  • acheter de nouveaux navires d’intervention environnementale, outils de communication et équipements, surtout pour l’Arctique;
  • mettre sur pied un réseau national d’intervenants d’urgence formés qui comprend divers ordres de gouvernement, les peuples autochtones et les communautés côtières afin de renforcer les interventions en cas d’urgence maritime, surtout dans les communautés éloignées;
  • mettre en valeur la science afin de protéger l’environnement pendant les travaux de nettoyage et de restauration à la suite d’un déversement;
  • faire croître la Garde côtière auxiliaire canadienne.

Le gouvernement du Canada est résolu à continuer de collaborer de façon constructive avec les Premières Nations, les Inuits, les Métis et les communautés côtières pour exécuter le Plan de protection des océans et respecter la mise en œuvre de la Loi sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Le financement annoncé aujourd’hui vise à poursuivre ce travail et offre aux peuples autochtones et aux communautés côtières de nouvelles occasions de faire ce qui suit :

  • jouer un rôle plus important dans les interventions d’urgence et la gestion des voies navigables;
  • participer à la prise de décisions;
  • recevoir de la formation sur la sécurité maritime, les missions de recherche et de sauvetage, la surveillance de l’environnement et les interventions d’urgence en cas de déversement.

(Photo Transport Canada)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page