L’Atlantic Spirit remporte la Canne à pommeau d’or de Montréal

 

Montréal, le 1er janvier 2021 – À 14 h 59, l’Atlantic Spirit a été le premier navire océanique de l’année 2021 à franchir, sans aucune autre escale, la limite des eaux du Port de Montréal à la hauteur de Sorel. Fidèle à une tradition de plus de 180 ans, l’Administration portuaire de Montréal (APM) décerne donc la Canne à pommeau d’or à son capitaine, Oleksandr Popov.  À l’occasion de ce début d’année, l’APM dévoile les résultats préliminaires de l’année 2020.

L’ Atlantic Spirit est parti du port de Flushing aux Pays-Bas le 18 décembre 2020. Battant pavillon des Îles Marshall, ce navire de la ligne maritime ABC Maritime transporte une cargaison de distillats de raffinage (hydrocrack bottom) servant de base à des lubrifiants, destinée au terminal Vopak à la section 94 du Port de Montréal.

D’origine ukrainienne, le capitaine Popov détient une feuille de route de plus de 30 ans comme capitaine et de quatre ans au sein de la ligne ABC Maritime.

La traversée, qui a bénéficié d’une météo relativement difficile avec de forts vents et des vagues parfois intenses, a été d’une durée de 14 jours.

En raison des restrictions sanitaires en vigueur avec la pandémie de la COVID-19, la Canne à pommeau d’or gravée au nom du capitaine gagnant et à celui du navire a été remise sur le quai par le capitaine du Port de Montréal. La traditionnelle cérémonie de remise de la Canne à pommeau d’or où se rassemble habituellement l’industrie maritime de Montréal n’aura pas lieu en raison de la pandémie (NDLR Quel dommage!).

Au terme de cette année hors de l’ordinaire, marquée particulièrement par la pandémie de la COVID-19, mais aussi par le blocus ferroviaire et des périodes de grève des vérificateurs et débardeurs, l’APM enregistre une baisse de ses trafics totaux de l’ordre de 14,1 % avec 34,9 millions tonnes de marchandises manutentionnées. Le trafic des marchandises conteneurisées, moins impacté que prévu, a connu une baisse de 5,7 % par rapport à 2019, pour un total de 14,2 millions de tonnes manutentionnées, soit plus de 1,6 million de conteneurs EVP (équivalent vingt pieds).

Le vrac liquide fut le secteur le plus affecté par la crise économique liée à la pandémie, avec une baisse de 24 % par rapport à 2019, alors que les produits de vrac solide ont connu une baisse de 10 %, sauf le grain qui s’en est mieux tiré grâce à des récoltes exceptionnelles dans l’Ouest canadien et une consommation mondiale à la hausse de produits agricoles.

Malgré ces baisses enregistrées dans tous les secteurs, le dernier trimestre de l’année 2020 a été marqué par une reprise encourageante, notamment dans le trafic des conteneurs avec l’Asie ainsi que dans la manutention de certaines commodités dans le secteur du vrac solide, telles que le minerai de fer et les céréales.

Enfin, la saison des croisières a été entièrement annulée, conformément aux directives émises par le gouvernement du Canada.

 Pour en savoir plus sur cette grande tradition du Port de Montréal cliquez ici : Canne à pommeau d’or      Photos Administration portuaire de Montréal.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories