L’armateur espagnol Baleària lance un traversier rapide alimenté au GNL

 

Le premier traversier rapide au monde pour passagers et fret, propulsé par des moteurs à combustion interne au gaz naturel, l’Eleanor Roosevelt de Baleària, a été lancé hier au chantier naval Armon à Gijón, en Espagne. Le catamaran innovant devrait entrer en service au premier trimestre 2021 selon Baleària qui a évalué le coût du navire à 90 millions d’euros.

Commentant ce jalon, le président de la société, Adolfo Utor, a déclaré qu’il représentait le point culminant d’un certain nombre d’équipes qui se sont associées pour construire le premier catamaran alimenté au GNL.

Il a en outre noté que le navire «incorporait de nouvelles fonctionnalités pour s’adapter au contexte actuel de crise sanitaire, en tenant compte de la distance entre les sièges, des allées plus larges et de la numérisation, pour assurer une plus grande sécurité.

L’Eleanor Roosevelt sera également le plus long traversier rapide du monde. Plus précisément, le navire mesure 123 mètres de long et 28 de large, avec une capacité de 1 200 passagers et un entrepôt pour 500 mètres linéaires de camions et 250 voitures, ou encore 450 voitures.

Le confort à bord a également été amélioré en intégrant un système de stabilisation à la pointe de la technologie, qui réduira considérablement les mouvements. Les vibrations et le bruit seront minimisés grâce à une superstructure flottante élastiquement et à l’installation d’une isolation de haute technologie. Le navire disposera également d’un escalator et d’un ascenseur jusqu’au pont supérieur, éléments sans précédent dans un navire de ce type.

Les quatre moteurs GN / GO doubles construits par Wärtsilä en Finlande ont une puissance de 8 800 kW chacun, ce qui permettra à l’Eleanor Roosevelt d’atteindre une vitesse de service de 35 nœuds (avec une vitesse maximale de plus de 40 nœuds). Les deux réservoirs de stockage de GNL supposent une autonomie de 400 milles marins en navigation gazière (1 900 dans le cas du combiné gaz / diesel).

Le nom du nouveau navire de Baleària, Eleanor Roosevelt, est un hommage à cette écrivaine, militante pour l’égalité des sexes et défenseur des droits civils des Afro-Américains et des réfugiés de la Seconde Guerre mondiale. Roosevelt s’est distinguée pour être la première présidente de la Commission des droits de l’homme des Nations Unies et l’un des promoteurs de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Il s’agit du sixième navire de la compagnie maritime qui rend hommage aux femmes pionnières dans leurs disciplines respectives, conformément à leur engagement envers l’un des objectifs de développement durable: l’égalité et l’autonomisation des femmes.

Le projet de traversier rapide a débuté en décembre 2018 au chantier naval Armon à Gijón, qui a coordonné le projet et réalisé l’ingénierie des systèmes, avec le soutien de l’ingénierie valencienne Cotenaval. L’Australienne, Incat Crowther, était responsable de la conception. L’assistance technique a été fournie par Cotenaval Valencia. Les tests de canal ont été réalisés par la société norvégienne Marintek-Sintef, Bureau Veritas étant la société de classification.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories