Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Lancement annoncé d’un service de conteneurs Picton-Halifax en 2021

 

Par Leo Ryan, rédacteur en chef

Un service hebdomadaire de conteneurs de 300 EVP sous pavillon canadien de Doornekamp Lines reliera cette année le port d’Halifax à Picton, un petit port stratégiquement situé sur le lac Ontario via le corridor Saint-Laurent / Grands Lacs. Cela a été officiellement annoncé aujourd’hui par Ben Doornekamp, ​​l’un des dirigeants de l’entreprise familiale Doornekamp Construction Ltd.

«Le service hebdomadaire de Doornekamp Lines entre Picton et Halifax comblera un besoin sur les Grands Lacs pour le transport maritime à courte distance», a-t-il déclaré dans une déclaration envoyé par courriel à Maritime Magazine. Picton se trouve à 200 km à l’est de Toronto et au cœur du plus grand marché commercial du Canada.

«Nous nous tournons vers l’Europe pour trouver l’inspiration», a déclaré M. Doornekamp, ​​ajoutant: «Actuellement, le Canada fait un travail terrible dans le domaine du transport maritime à courte distance.»

Basée à Odessa, Doornekamp Construction emploie 80 à 100 personnes dans la société mère et ses filiales Picton Terminals, Hendriks Aggregates Ltd, Doornekamp Lines et ABNA Investments.

«Nous avons un plan de travail en plusieurs étapes et pluriannuel en cours», a déclaré M. Doornekamp. «Les conteneurs maritimes sont un ajout naturel à notre gamme de services portuaires.

«Nous savons que la plupart de tout ce que la société consomme se déplacent dans le monde entier dans un conteneur. Le moyen le plus efficace de transporter des marchandises est sur l’eau en raison des économies d’échelle. Doornekamp Lines réduira considérablement le dernier kilomètre d’expédition vers la région du Grand Toronto. »

M. Doornekamp a souligné: «La création par Doornekamp Lines d’une passerelle d’expédition mondiale située sur l’est du lac Ontario soutiendra les fabricants existants et attirera de nouveaux fabricants dans la région en créant une solution logistique alternative et différente pour les entreprises.

«À l’heure actuelle, les fabricants régionaux ont des options de transport ferroviaire et de camionnage à destination et en provenance du port de Montréal, mais le transport maritime à courte distance sur l’est du lac Ontario offrira aux entreprises plus d’options et la possibilité de réduire les coûts pour acheminer leurs produits sur le marché mondial.

En 2020, le port a traité 150 000 tonnes de produits d’agrégats allant de la pierre de blindage pour plusieurs produits d’infrastructure et trois expéditions de poutres en acier.

Depuis l’achat en 2015 de la propriété portuaire de Picton Terminals (construite à l’origine par Bethlehem Steel en 1954), Doornekamp a investi considérablement dans son réaménagement. Une grue Liebherr LH 420 offre une capacité de levage de 125 tonnes. Sur place, il y a une flotte de deux barges à pont plat, trois barges à trémie et les remorqueurs Amy Lynn D (46 mt BP) et Sheri Lynn (16 mt BP). Surtout, une extension de 220 000 pieds carrés au niveau du quai devrait être agrandie en 2021. (Photo Picton Terminals)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories