Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

L’AAPC salue un nouveau l’assouplissement des restrictions pour les croisiéristes

L’Association des administrations portuaires canadiennes (AAPC) a salué la décision du gouvernement canadien d’assouplir à nouveau les restrictions de voyage dues à la COVID-19. A partir du 1er avril, les voyageurs entièrement vaccinés n’auront plus à fournir un résultat de test de dépistage de la COVID-19 préalable à l’entrée au Canada par voies aériennes, terrestres ou maritimes. Cela facilitera les visites à terre des croisiéristes et contribuera à la reprise du secteur des croisières canadien.

« Avant la pandémie, les ports de croisière du Canada contribuaient 4,3 milliards $ par an à l’économie canadienne, soutenant plus de 30 000 emplois canadiens et améliorant les revenus de source touristique des entreprises des collectivités côtières », a déclaré Daniel-Robert Gooch, PDG de l’AAPC. « Notre Comité des croisières, qui réunit les membres de l’AAPC et d’autres ports et organismes touristiques membres de la communauté canadienne des croisières, a collaboré activement avec le gouvernement fédéral et les partenaires du secteur du tourisme pour la reprise sécuritaire des croisières au Canada, dont la déclaration d’aujourd’hui est l’aboutissement. Il s’agit d’un grand pas vers une reprise sécuritaire et positive des croisières au Canada. »

En vertu des nouvelles exigences, les croisiéristes seront tenus d’effectuer un rapide test antigénique au maximum un jour précédant l’embarquement. Ils n’auront plus à effectuer d’autres tests avant leur arrivée au Canada. D’autres mesures annoncées récemment dans le cadre du plan élaboré par le gouvernement et le secteur pour la reprise sécuritaire des croisières sont maintenues.

« La reprise sécuritaire des croisières au Canada a été un véritable effort collaboratif », a déclaré Andrew Dixon, premier vice-président de la Stratégie d’affaires et de l’innovation à Port Saint John et président du Comité des croisières de l’AAPC. « Je tiens à souligner la contribution de mes collègues des ports de croisière canadiens, de nos partenaires de la communauté des croisières, notamment l’Association de l’industrie touristique du Canada, l’Association internationale des compagnies de croisière et Transports Canada pour leurs rôles respectifs dans la reprise sécuritaire de notre secteur des croisières qui reprend ses activités dans quelques semaines. »

Depuis 2021, le Comité des croisières de l’AAPC collabore avec les partenaires sectoriels à la reprise sécuritaire et scientifiquement fondée des croisières au Canada. Le Comité espère de plus amples ajustements aux mesures, tels que l’alignement sur les exigences américaines permettant aux passagers d’être testés dans les 48 heures précédant l’embarquement. (Photo du Queen Mary2 à Québec de Louis Rhéaume)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page