La Voie maritime du Saint-Laurent ouvre en une période incertaine

St. Catharines, Ontario – The St. Lawrence Seaway Management Corporation (SLSMC) marked the opening of the Seaway’s 62nd navigation season today, with the transit through Lock 8 on the Welland Canal of the NACC Argonaut, a pneumatic cement carrier that is 50% owned by Algoma Central Corporation. The outbreak of the coronavirus pandemic in recent months is expected to have an impact on cargo volumes on the bi-national waterway which handled 38.4 million tonnes in 2019 versus 41 million tonnes in 2018.

St Catharines, Ontario – La Société de gestion de la voie maritime du Saint-Laurent (SLSMC) a marqué aujourd’hui l’ouverture de la 62e saison de navigation de la Voie maritime, avec le passage par l’écluse 8 sur le canal Welland de l’Argonaut du NACC, un transporteur de ciment pneumatique à 50% détenu par Algoma Central Corporation. L’épidémie de la pandémie de coronavirus au cours des derniers mois devrait avoir un impact sur les volumes de marchandises sur la voie navigable binationale qui a traité 38,4 millions de tonnes en 2019 contre 41 millions de tonnes en 2018.

La section Montréal / Lac Ontario de la Voie maritime ouvrira ses portes le 1er avril, huit jours après l’ouverture du canal Welland. Cette approche hybride permettra à la Commission mixte internationale de déplacer des volumes record d’eau du lac Ontario afin de soulager les collectivités riveraines frappées par les niveaux d’eau élevés.

«Avec l’épidémie de COVID-19, nous vivons une époque exceptionnelle. Nous avons assisté à une formidable réponse de nos employés et des membres de la communauté maritime au sens large en surmontant une série d’obstacles pour garantir l’ouverture de la Voie maritime », a déclaré Terence Bowles, président et chef de la direction de la SLSMC.

«La Voie maritime du Saint-Laurent fournit un service de transport essentiel qui alimente littéralement les nations du monde entier, y compris le Canada et les États-Unis, et fournit les intrants qui permettent à bon nombre de nos industries de fonctionner», a souligné M. Bowles. «Nous nous efforcerons de faire notre part durant cette période difficile. Nous mettons en ?uvre les mesures préventives recommandées pour protéger la santé de nos employés, y compris le travail à domicile lorsque cela est possible. « 

Craig H. Middlebrook, administrateur adjoint de la U.S. Saint Lawrence Seaway Development Corporation, a déclaré: «Chaque saison de navigation apporte des opportunités et des défis et la saison 2020 ne sera pas différente. Bien que les opportunités et les défis changent chaque année, ce qui reste constant, ce sont les avantages en matière de sécurité, de fiabilité, d’efficacité et de performance environnementale du transport par voie d’eau.»

Dans un communiqué, Algoma a indiqué que la préoccupation actuelle la plus pressante était la sécurité des membres d’équipage. L’entreprise travaille avec toutes les parties prenantes et prend des mesures proactives pour atténuer le risque de COVID-19 pour tous les employés.

«La santé et la sécurité de nos employés et de nos familles est et a toujours été notre priorité numéro un», a déclaré Gregg Ruhl, président et chef de la direction du plus grand exploitant de vraquiers secs et liquides sur les Grands Lacs-St. Voie navigable Lawrence.

«Même si les temps sont incertains, a-t-il ajouté, nous comprenons que nous avons un rôle essentiel à jouer dans l’économie canadienne et mondiale. Nous nous engageons et ferons tout notre possible pour maintenir ouvertes les chaînes d’approvisionnement essentielles et faire tourner les roues de l’industrie, tout en contribuant à aplanir la courbe. »

Algoma a déclaré avoir abordé la saison de navigation 2020 avec une clientèle saine et un solide portefeuille d’activités – et avec des plans pour déployer tous ses navires à l’appui de l’agriculture, de la construction, des mines et de la fabrication. Le transporteur est en train d’aménager des navires pour le service intérieur comme le justifie la demande – et, par conséquent, certains navires entreront en service plus tard que prévu.

Le NACC Argonaut fait actuellement du commerce sur les Grands Lacs et la côte est du Canada, principalement pour Lafarge Cement Canada, chargeant régulièrement à l’usine de production de ciment de Lafarge à Bath, en Ontario, et livrant à des destinations au Canada et aux États-Unis. NovaAlgoma Cement Carriers (NACC) est une coentreprise entre Algoma Central Corporation et Nova Marine Holding SA de Luxembourg. (photo SLSMC)

Signe des temps, le brise-glace canadien NGCC Pierre Radisson en route pour sa base à Québec croise sous le pont de Québec le Whitefish Bay de CSL, en route pour Montréal. Photo: Pierre Terrien 24/03/20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories