La station de recherche de Polar Knowledge Canada à Cambridge Bay cherche un nouveau PDG

Polar Knowledge Canada, l’agence fédérale d’Ottawa qui gère la Station canadienne de recherche dans l’Extrême-Arctique à Cambridge Bay, a annoncé qu’elle cherchait un nouveau président, ainsi qu’un président et un membre du conseil d’administration. La personne choisie comme nouveau président remplacera David Scott, qui était à la barre depuis l’inauguration du centre de recherche au Nunavut en août 2019.

L’examen des demandes de nomination débutera le 26 mai et les candidats intéressés doivent postuler en ligne via le site Web des nominations par le gouverneur en conseil. Un examen des candidatures commence le 9 juin.

La Station de recherche du Canada dans l’Extrême-Arctique a pour mission de mener des recherches de pointe dans l’Arctique. Polar Knowledge Canada est chargé de faire progresser les connaissances polaires du Canada et de renforcer le leadership canadien dans les sciences et technologies de l’Arctique.

Cette organisation fédérale établit une solide présence de recherche dans l’Arctique canadien qui sert le Canada et le monde, et fait progresser les connaissances sur l’Arctique canadien afin d’améliorer les possibilités économiques, l’intendance environnementale et la qualité de vie de ses résidents du Nord et de tous les autres Canadiens. Polar Knowledge Canada continue d’appuyer l’engagement et le respect du gouvernement du Canada envers l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut.

Le président, qui est le PDG de Polar Knowledge, est responsable de sa gestion et de sa direction au quotidien, conformément à la Loi sur la Station de recherche du Canada dans l’Extrême-Arctique. Le président soumet le plan scientifique et technologique, les plans de travail et les budgets annuels au conseil pour approbation, et fait rapport au Parlement par l’entremise du ministre des Affaires du Nord.

Le président, qui est responsable de l’établissement de l’ordre du jour et de la gestion du conseil d’administration de neuf membres de Polar Knowledge, est responsable d’assurer le leadership stratégique et la prise de décisions pour Polar Knowledge conformément à la Loi sur la Station de recherche du Canada dans l’Extrême-Arctique, et fait rapport à Parlement par l’entremise du ministre des Affaires du Nord.

Le membre du conseil d’administration, qui supervise l’approbation des plans scientifiques et technologiques, ainsi que des plans de travail et des budgets annuels pour Polar Knowledge, conformément à la Loi sur la Station de recherche fédérale du Canada dans l’Extrême-Arctique.

Pour tous les postes, la maîtrise des deux langues officielles serait préférable, a déclaré Polar Knowledge. La connaissance des langues autochtones du Nord, en particulier l’inuktitut ou l’inuinnaqtun, serait considérée comme un atout. (photo de Jane George, Nunatsiaq News)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories