Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

La diversité des cargaisons à Thunder Bay aide à compenser la baisse des expéditions de céréales

La diversité accrue des expéditions de fret manutentionnées au port de Thunder Bay jusqu’à la fin octobre aide à compenser la diminution des expéditions globales résultant de la baisse des volumes de grain des Prairies cette saison. Alors que les expéditions globales de 6,4 millions de tonnes sont inférieures de 6 % à la moyenne quinquennale et de 17 % inférieures à celles de l’année dernière, les perspectives sont bonnes pour plusieurs matières premières émergentes et pour le reste de la saison d’expédition. Le total des céréales à fin octobre s’élevait à 5,4 millions de tonnes contre 6,9 ​​millions de tonnes l’année précédente.

L’installation de fret général du port, le terminal Keefer, connaît un sommet depuis 25 ans dans les expéditions de fret. Construit il y a soixante ans pour desservir l’industrie nationale du fret de colis, le terminal Keefer a été rétabli par le port en tant que plaque tournante pour les marchandises générales et diverses à destination de l’Ouest canadien.

En octobre, près de 8 000 tonnes métriques de tuyaux en acier européens ont été déchargées à Keefer, où la cargaison est stockée dans de vastes aires de dépôt, puis acheminée par camion jusqu’en Alberta. Keefer recevra sa troisième cargaison d’engrais phosphatés, également destinée à l’Ouest canadien, en fin de saison. L’importation d’acier et d’engrais phosphatés sont des opportunités croissantes pour le port. Les expéditions à l’exportation de potasse extraite au Canada sont également à la hausse. Le total des marchandises générales à fin octobre était de 30 543 tonnes contre 16 885 tonnes un an plus tôt.

Octobre a été le mois le plus important depuis le début de l’année pour les expéditions de potasse, qui se situent à 67 % au-dessus du décompte de l’an dernier et à 34 % au-dessus de la moyenne quinquennale. La majeure partie de la potasse est directement exportée via saltie vers l’Europe. Les trois ports céréaliers de l’Ouest canadien en exploitation ont subi des réductions de débit de grain cette saison de récolte.

Selon Quorum Corporation Grain Monitor, la diminution d’une année à l’autre des déchargements de wagons de grain à Thunder Bay est de 29 %, comparativement à des baisses de 28 % à Vancouver et de 64 % à Prince Rupert. Les expéditions de grain devraient se rapprocher de la moyenne à Thunder Bay pour le reste de la saison d’expédition. (Photo TBPA)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page