Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

La GCC annonce des mesures importantes pour réduire ses émissions

Ottawa -La réduction des émissions de carbone est l’un des moyens les plus importants pour le Canada et sa population de lutter contre les changements climatiques. Conformément aux engagements pris par le gouvernement du Canada pour 2030 et 2050 de réduire les émissions de gaz à effet de serre, la Garde côtière canadienne (GCC) poursuit des efforts concrets de décarbonisation. Aujourd’hui, la GCC a annoncé des mesures importantes pour réduire ses émissions, dont le lancement d’un projet d’essai du biodiesel, et le lancement de la prochaine phase visant à construire le premier navire électrique hybride du gouvernement du Canada.

Au début du mois, à la suite de l’attribution d’un contrat d’approvisionnement en biodiesel de la société Sterling Fuels, établie à Windsor, en Ontario, la GCC a franchi une étape historique pour le gouvernement du Canada, en devenant le premier organisme gouvernemental à mettre à l’essai un mélange de biodiesel à 20 % dans l’un de ses navires, le NGCC Caribou Isle. Au cours des prochains mois, divers ratios de biodiesel seront testés, pour permettre à la GCC d’évaluer la faisabilité opérationnelle et la compatibilité technologique de taux de mélange plus élevés dans divers contextes opérationnels. Ce projet d’essai du biodiesel contribuera à faire avancer les solutions visant à réduire les émissions dans l’immédiat.

En plus de tester des carburants plus écologiques, la GCC va faire construire un nouveau navire semi-hauturier de recherche halieutique (NSHRH) électrique hybride, afin de réduire la consommation de diesel. À la suite des travaux de conception et d’ingénierie d’une classe de navires équipés d’un système de stockage d’énergie par batterie, la GCC a lancé un appel d’offres aux constructeurs de navires canadiens pour commencer la construction d’un navire.

Le soumissionnaire retenu intégrera des technologies vertes novatrices canadiennes dans la construction du navire. Il s’agit notamment de la conception générale, réalisée par Robert Allan Ltd, concepteur de navires de la Colombie-Britannique, d’un système de propulsion et de batterie, réalisé par la société d’ingénierie Aspin Kemp and Associates de l’Île-du-Prince-Édouard, et de l’ingénierie des systèmes d’équipement de pont, réalisée par Hawboldt Industries Ltd de la Nouvelle-Écosse.

Grâce à ces deux projets importants, la GCC franchit une étape majeure dans l’objectif global visant à réduire les émissions de carbone de notre flotte. La GCC a donc hâte de poursuivre cet important travail en partenariat avec les principales industries écologiques canadiennes. (Photo Paul Beesley)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page