Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Human Rights at Sea accuse la Russie de crimes de guerre

Alors que le conflit en Ukraine entrait dans son 50e jour, l’ONG Human Rights at Sea (HRAS) a accusé la Russie d’avoir commis des crimes de guerre contre les marins internationaux et les navires marchands qui devraient être poursuivis .

« Les crimes de guerre ne sont pas seulement l’attaque aveugle contre des civils, mais les attaques aveugles contre des biens civils et des infrastructures civiles », a accusé HRAS, ajoutant : « Le droit international régissant la conduite des hostilités interdit explicitement les attaques contre les navires marchands battant pavillon des états neutres à la guerre. Les navires marchands au mouillage dans ces ports assiégés sont des biens civils par nature, emplacement, but et utilisation, et ils ne contribuent en rien à l’action militaire. Toute attaque contre eux, comme les bombardements, est donc strictement interdite.

HRAS a également fustigé la décision de la Russie de détenir des navires marchands ces dernières semaines, appelant la communauté internationale et les institutions compétentes à aider le procureur ukrainien, le procureur de la Cour pénale internationale et tout autre procureur et tribunal mandaté pour faire rendre des comptes aux criminels de guerre dans la collecte des preuves.

« Ce faisant, les crimes de guerre commis contre les gens de mer ne doivent pas être oubliés, car ce sont aussi des victimes civiles, qui ont le droit d’obtenir justice », a déclaré HRAS.

Le bureau du procureur ukrainien a affirmé que près de 6 500 crimes de guerre présumés commis par les troupes russes en Ukraine font l’objet d’une enquête.

La semaine dernière, l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’Organisation maritime internationale (OMI) ont appelé à une action urgente pour protéger les marins et les navires bloqués dans les ports ukrainiens et les eaux voisines. (Photo du Syndicat ukrainien des travailleurs du transport maritime)

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email