Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Forte baisse des bénéfices des lignes de conteneurs

Après deux années très rentables pour les lignes mondiales de transport de conteneurs, le marché a considérablement baissé, selon le dernier rapport de Sea-Intelligence.

Bien que le quatrième trimestre de 2022 ait donné un premier aperçu de ce qui se passait, le premier trimestre de 2023 a été le premier trimestre où les bénéfices d’exploitation des transporteurs ont été durement touchés. Cette tendance s’est poursuivie au deuxième trimestre de 2023, le bénéfice combiné avant intérêts et impôts (EBIT) ayant chuté de 90 % en glissement annuel pour s’établir à un peu plus de 3 milliards de dollars américains.

« Aucune de ces compagnies maritimes n’a été en mesure de maintenir son EBIT/EVP en 2023, le EBIT/EVP le plus important enregistré par OOCL entre 2023 et le deuxième trimestre, soit 305 USD/EVP. En revanche, le plus petit EBIT/EVP en 2022-T2 était de 1377 USD/EVP », ont noté les analystes de Sea-Intelligence.

Maersk avec 207 USD/EVP, Hapag-Lloyd avec 298 USD/EVP et ONE avec 137 USD/EVP ont tous enregistré un EBIT/EVP dans une fourchette beaucoup plus étroite de 130-300 USD/EVP.

ZIM a enregistré un EBIT/EVP négatif de -195 $US/EVP. En gros, ZIM a perdu 195 $US pour chaque EVP au deuxième trimestre de l’année en cours.

L’une des principales raisons de la baisse de rentabilité a été la baisse des taux de fret, qui ont chuté de 48% à 67%, selon les données des compagnies maritimes. La baisse des volumes de boîtes a également joué un rôle dans la baisse des bénéfices.

“Ce qui est surprenant, cependant, c’est que ZIM, l’une des deux seules compagnies maritimes à enregistrer une perte d’EBIT, a augmenté ses volumes de 0,5% à l’échelle mondiale et d’environ 13% à la fois en Transpacifique et en Asie-Europe”, a observé Alan Murphy, PDG de Sea-Intelligence.

(Photo Dreamstime du porte-conteneurs entrant à Singapour)

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email