Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Deuxième étape finie du projet d’assainissement du récif Randle 

 Hamilton, ON – Aujourd’hui, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Steven Guilbeault, le ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs de l’Ontario, l’honorable David Piccini, et le maire adjoint de Hamilton, Jason Farr, ont annoncé l’achèvement de la deuxième étape du projet d’assainissement du récif Randle. Il s’agit d’une étape importante pour éliminer les substances toxiques et rétablir la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème dans le secteur préoccupant du port de Hamilton.

Au cours de la deuxième étape, plus de 615 000 mètres cubes de sédiments contaminés ont été traités, soit suffisamment pour remplir près de trois patinoires de hockey. Les sédiments ont été principalement dragués et déposés dans une installation de confinement actif construite au cours de la première étape, tandis que le reste des sédiments contaminés a été recouvert sur place.

 Dans le cadre de la troisième et dernière étape du projet, qui devrait débuter à l’automne 2022 et s’achever en 2024, une couverture environnementale multicouche sera placée sur l’installation de confinement actif pour isoler les contaminants. Une fois ces travaux achevés, la zone constituera un nouveau terrain portuaire précieux qui sera géré par l’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa, contribuant ainsi à la croissance économique de la collectivité.

Le projet d’assainissement du récif Randle est une initiative conjointe à laquelle participent le gouvernement du Canada, la province de l’Ontario, la Ville de Hamilton, la région de Halton, la Ville de Burlington, l’Administration portuaire de Hamilton-Oshawa et Stelco. Les travaux d’assainissement, d’une valeur de 138,9 millions de dollars, sont financés par un partenariat public-privé, le gouvernement fédéral et la province de l’Ontario fournissant chacun un tiers du financement et le tiers restant étant financé collectivement par des partenaires locaux.

Le plan d’assainissement pluriannuel, dirigé par Environnement et Changement climatique Canada, est axé sur l’élimination et le confinement des sédiments toxiques présents dans la zone du récif du port et hérités du développement industriel et urbain intense de ses rives depuis les années 1800.

Le gouvernement du Canada et la province de l’Ontario collaborent et coordonnent leurs efforts pour remettre en état, protéger et conserver les Grands Lacs dans le cadre de l’Accord Canada-Ontario sur la qualité de l’eau et la santé de l’écosystème des Grands Lacs. Le Canada et l’Ontario se sont engagés à achever toutes les mesures correctives dans six secteurs préoccupants des Grands Lacs d’ici 2026. Le gouvernement du Canada met également en œuvre un plan d’action renforcé pour l’eau douce qui prévoit un investissement historique visant à protéger et à remettre en état des grands lacs et des réseaux fluviaux, en commençant par le réseau des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent. 

Photo Administration portuaire de Hamilton-Oshawa de Steven Guilbeault , le ministre de l’Environnement et du Changement climatique.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories