Un navire Desgagnés expédie des conteneurs à Toronto

 

Par Leo Ryan, rédacteur en chef

Le Claude A. Desgagnés, qui fait partie de la flotte de marchandises diverses et vraquiers du Groupe Desgagnés de Québec, expédie quelque 400 conteneurs de Montréal à Toronto via la Voie maritime du Saint-Laurent. Un navire à engrenages qui peut charger et décharger des conteneurs en cas de besoin, il est parti hier. Cela fait suite à une entente avec MSC Canada en réponse à des problèmes de congestion persistants sur les réseaux ferroviaires et dans les ports de Montréal et d’Halifax à la suite d’une série de grèves de débardeurs sur le front de mer de Montréal qui ont provoqué des déroutements de navires.

Tout en soulignant que l’expédition n’était «certainement pas un service de ligne», Alexandre Beauchamp-Parent, président de Navigation Desgagnés, a fortement laissé entendre qu’elle représentait plus qu’une initiative de transport maritime à courte distance à un seul voyage.

«Nous sommes toujours à la recherche d’opportunités de solutions créatives et d’options alternatives aux problèmes de transport», a-t-il déclaré à Maritime Magazine.

M. Beauchamp-Parent a affirmé que la preuve indiquait une analyse de rentabilisation «pour la poursuite d’autres voyages similaires» pouvant inclure des conteneurs revenant à Montréal. Un deuxième voyage Montréal-Toronto est actuellement en discussion en novembre.

«Vous avez besoin de beaucoup d’ingrédients pour faire une bonne recette – mais il semble y avoir une bonne analyse de rentabilisation», a-t-il dit, ajoutant: «C’est tout un effort d’équipe entre nous, MSC, le port de Montréal, le port de Toronto , Terminal Termont et Logistec. Nous allons voir si nous pouvons faire évoluer cette option. »

Les expéditeurs de la région de Toronto-Hamilton (appelée le Golden Horseshoe) représentent le plus gros volume des 1,7 million de conteneurs d’exportation et d’importation manutentionnés au port de Montréal.

Une source de l’industrie a déclaré que «Desgagnés profite d’une fenêtre d’opportunité d’ici la fin de la saison de la Voie maritime à la fin de décembre. De plus, de nombreux conteneurs expédiés sont des caisses de chargement plus difficiles à déplacer par chemin de fer. »

Tony Boemi, vice-président de la croissance et du développement de l’Administration portuaire de Montréal, a déclaré: «l’un des principaux objectifs du premier voyage était de décongestionner le terminal Termont. Sinon, la circulation n’est pas encore tout à fait revenue à la normale au port de Montréal et l’arriéré pourrait durer encore deux semaines.

Entretemps, le port de Montréal a salué l’évènementi, déclarant: «C’est la première fois en plus d’une décennie qu’un tel envoi a lieu. En fait, la pratique du cabotage de conteneurs de Montréal aux Grands Lacs a été abandonnée au début des années 1980. Un service a été envisagé en 2009, mais a été rapidement déclassé au profit du transport en commun par camion ou par train.
Grâce à la collaboration entre Mediterranean Shipping Company et Groupe Desgagnés, les consommateurs et les entreprises de l’Ontario peuvent à nouveau bénéficier de cette solution d’expédition, qui offre aux importateurs et aux exportateurs une alternative et offre souvent des économies de temps et d’argent ainsi qu’une solution de transport plus propre.(photo Port de Montréal)

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories