Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Déclaration commune sur la reprise limitée de la coopération au sein du Conseil de l’Arctique

Ottawa – Le Canada, les États-Unis, la Finlande, l’Islande, la Norvège, le Royaume du Danemark et la Suède ont fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« En réponse à l’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie, qui constitue une violation flagrante des principes de souveraineté et d’intégrité territoriale en vertu du droit international, les autres États fondateurs du Conseil de l’Arctique, soit le Canada, le Danemark, les États-Unis, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède, ont annoncé le 3 mars dernier une pause dans leur participation au Conseil de l’Arctique. Depuis le 3 mars, des représentants de ces États ont examiné les modalités permettant une reprise des travaux au sein du Conseil de l’Arctique.

« Nous demeurons convaincus de la valeur durable du Conseil de l’Arctique pour la coopération circumpolaire et réitérons notre soutien à ce forum et à son important travail.

« Nous avons l’intention de mettre en œuvre une reprise limitée de nos travaux au sein du Conseil de l’Arctique, dans le cadre de projets qui ne nécessitent pas la participation de la Fédération de Russie. Ces projets, contenus dans le plan de travail approuvé par les 8 États de l’Arctique lors de la réunion ministérielle de Reykjavik, sont une composante essentielle de notre responsabilité envers les peuples de l’Arctique, y compris les peuples autochtones.

« Nous continuons à examiner les modalités supplémentaires que nous pouvons mettre en place pour nous permettre de poursuivre l’important travail du Conseil. »Image: Wikipedia

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email
Retour haut de page