Davie livre le NGCC Jean Goodwill

Lévis – Aujourd’hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Bernadette Jordan, et le commissaire de la Garde côtière canadienne, Mario Pelletier, ont souligné la livraison du NGCC Jean Goodwill, le deuxième de trois brise-glaces provisoires de taille moyenne, à s’ajouter à la flotte après avoir terminé les travaux de radoub et de conversion au chantier naval Davie, à Lévis, au Québec. Les travaux ont été réalisés dans le cadre du troisième pilier de la Stratégie nationale de construction navale, qui concerne la réparation, le radoub et l’entretien des navires. Les travaux effectués sur les trois brise-glaces provisoires de taille moyenne ont permis de créer et de maintenir directement plus de 450 emplois de classe moyenne bien rémunérés.

Le NGCC Jean Goodwill est nommé en l’honneur de feu Jean Goodwill, Officier de l’Ordre du Canada. En 1954, cette infirmière crie de la communauté de la Première Nation de Little Pine, en Saskatchewan, est devenue la première femme autochtone de la Saskatchewan à terminer un programme de soins infirmiers. Jean Goodwill est également une membre fondatrice de l’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada, et une pionnière contemporaine des services de santé publique pour les peuples autochtones.

Les travaux de conversion et de radoub effectués sur le NGCC Jean Goodwill ont consisté à améliorer les capacités de déglaçage et l’endurance, à moderniser le système de contrôle de la propulsion, à mettre à niveau l’électronique de navigation et de communication, à améliorer la cuisine, et à augmenter la capacité d’hébergement de l’équipage. 

La Stratégie nationale de construction navale fournit à la Garde côtière canadienne les navires dont elle a besoin pour s’assurer que nos eaux sont plus sûres, plus propres, et plus saines pour tous les Canadiens. Le NGCC Jean Goodwill, ainsi que ses navires jumeaux, le NGCC Captain Molly Kool et le futur NGCC Vincent Massey, appuieront les opérations de déglaçage pendant la construction de nouveaux navires, et les périodes prévues de réparation et d’entretien de la flotte existante. Le NGCC Jean Goodwill sera basé à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, et devrait commencer à participer aux opérations de déglaçage au début de 2021. 

Le commissaire Pelletier aceuille le NGCC Jean Goodwill 

Photo du Jean Goodwill lors des essaies en mer par Matthew Ross

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories