Davie établi un centre national des brises-glaces

LÉVIS, QC — Chef de file au Canada dans la construction de navires polaires et de navires adaptés aux glaces, Chantier Davie a inauguré aujourd’hui le Centre national des brise-glaces (CNB), reflétant ainsi son leadership dans le renouvellement de l’ensemble de la flotte de brise-glaces canadiens en vertu de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN).

 « Le Centre national des brise-glaces de Chantier Davie positionne le Canada à l’avant-garde mondiale de la construction de navires ultramodernes, polyvalents et durables, capables de naviguer dans les eaux polaires et dans les glaces, » déclare James Davies, président et chef de la direction de Chantier Davie Canada Inc. «  Des navires novateurs tels que les brise-glaces lourds et polaires seront bénéfiques pour tous les Québécois et les Canadiens en soutenant notre économie, en protégeant notre souveraineté et sécurité nationale et en préservant notre précieux environnement ».

Alex Vicefield, Chef de la direction et Président du conseil d’administration, Groupe Inocea, ajoute : « Le Centre national des brise-glaces est le pôle maritime polaire du Canada. La construction et la maintenance des navires arctiques sont dans notre ADN et c’est un défi que nous relevons avec brio grâce à l’emplacement stratégique de notre chantier. Par le biais du CNB, nous élaborons proactivement un centre d’excellence pour les technologies polaires. En construisant toute la flotte canadienne de brise-glaces polaires au Chantier Davie, nous assurerons le succès du programme ».

L’inauguration du CNB confirme que Chantier Davie est le partenaire de confiance du Canada et un chef de file international dans la conception, l’ingénierie et la construction de navires ultramodernes, multifonctionnels et respectueux de l’environnement, capables de naviguer en eaux polaires et dans les glaces. Le CNB soutiendra et renforcera une communauté de leaders dans le domaine de l’avenir de la région maritime arctique, tout en mettant en valeur l’ingéniosité et l’innovation canadiennes sur la scène mondiale pour rivaliser avec la Scandinavie.

Chantier Davie est un acteur de premier plan dans la réalisation des meilleurs navires pour l’Arctique depuis le début des années 1950, époque à laquelle le chantier a livré les plus puissants brise-glaces du Canada. Plus récemment, Chantier Davie a construit toute une série de navires capable de naviguer dans les eaux couvertes de glace, allant de navires de construction sous-marine complexes à des traversiers fonctionnant au GNL, une première en Amérique du Nord. En 2018, à la suite d’une conversion intérimaire, le NGCC Captain Molly Kool est devenu le premier nouveau brise-glace livré à la Garde côtière canadienne (GCC) en plus de 25 ans.

Chantier Davie a été sélectionné comme partenaire en matière de brise-glaces du Canada dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN). Ce projet créera des milliers d’emplois et aura des retombées économiques importantes pour le Québec et le Canada. Il s’agit de plusieurs navires polaires et adaptés aux glaces qui seront livrés sur 20 ans, et dont la construction créera un centre d’expertise en tirant parti du savoir-faire combiné de Chantier Davie et de milliers de ses fournisseurs québécois et canadiens. Ces navires assureront un commerce maritime dépassant 40 milliards de dollars, et ce, douze mois par année, le long du Saint-Laurent. Ils viendront également appuyer la souveraineté et la sécurité nationale, le réapprovisionnement des communautés et les recherches dans le Grand Nord canadien.

De plus, Chantier Davie est le seul chantier canadien possédant la capacité de production, l’infrastructure et l’expérience nécessaires pour entamer dès aujourd’hui les travaux sur les brise-glaces polaires hybrides diesels-électriques les plus puissants au monde. D’ailleurs, Chantier Davie s’est engagé à livrer le premier des deux navires, le remplacement du NGCC Louis S. St-Laurent, avec 2,5 ans d’avance sur le calendrier actuel.

Chantier Davie vise également les exportations. D’ailleurs, plus de la moitié de la flotte mondiale de brise-glaces est âgée de plus de 40 ans et la demande dépasse l’offre des nouveaux entrants commerciaux ainsi que le renouvellement continu de nombreux actifs. L’activité accrue dans d’autres environnements difficiles comme l’Antarctique offre également des marchés potentiels importants pour les technologies que propose Chantier Davie. 

Enfin, le tout premier dialogue de Chantier Davie intitulé « L’Arctique canadien en 2050 » se tiendra plus tard en 2020 avec Arctic360, le seul groupe de réflexion canadien spécifique à l’Arctique. L’événement réunira des parties prenantes et des leaders d’opinion provenant de toutes les régions du Canada pour discuter et définir les ressources et les infrastructures maritimes nécessaires au développement économique et social futur de l’Arctique canadien, qui se voit transformé par les changements climatiques et l’évolution de la géopolitique. Plus de détails sur cet événement seront bientôt communiqués par Chantier Davie et Arctic360.

 

Lancé en 1966, le plus gros brise-glace du Canada, le Louis S.St Laurent, âgé de 53 ans, devait être mis hors service en 2000, mais a depuis subi plusieurs séries de mises à niveau et de réaménagement pour le maintenir en fonctionnement, dont la dernière a été réalisée chez Davie en 2019.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Articles récents

Abonnement

Recevez Maritime Magazine directement chez vous!

Magazine en ligne

Accédez à notre espace virtuel dans lequel vous trouverez nos différents magazines en format numérique ! Tout à un même endroit !

Catégories